Magalie Gistau avocate internationale

13 janvier 2021
Télécharger le podcast

Magalie Gistau est française, elle a fait ses études de droit à Toulouse et est devenue avocate, parcours « classique » d’une étudiante en droit.

Elle a toujours aimé le Maroc qu’elle connaissait pour y être allée en vacances, en voyage, de là à penser s’y installer… c’est pourtant ce qui lui est arrivé, à l’issue d’un voyage elle décide de s’y installer et d’y monter son cabinet qu’elle baptise Consulting 31.

Elle était une des premières françaises à créer un tel cabinet, car la particularité de ce cabinet est d’offrir un service sur mesure à chacun de ses clients. Ses clients sont des investisseurs, des personnes célèbres, ce que l’on appelle une clientèle internationale, qui recherchent outre des conseils juridiques un service sur-mesure d’accompagnement dans leurs investissements, une représentation, des recommandations et un suivi qui font les spécificités du cabinet de Magalie Gistau.

C’est sur les conseils de certains de ses clients qu’il y a 6 notre avocate décide de poser un pied au Portugal.

C’est à Lisbonne qu’elle établit un second cabinet, près de l’avenida da Liberdade, avec un avocat collaborateur portugais mais francophone, ce qui lui permet de développer ses connaissances de l’environnement juridique du Portugal, fort différent de celui du Maroc, et c’est cette flexibilité, cette capacité à s’adapter, à apprendre de nouvelles règles, une nouvelle langue voici les ingrédients qui font le piment de la vie « à l’international » dont est friande Magali.

Elle a tout de suite été conquise par le Portugal et les portugais, leur politesse, l’aspect assez calme des tempéraments, le dynamisme des affaires et la gentillesse de la population qui a un effet apaisant sur Magalie et contraste avec le Maroc où les choses sont quelque fois plus difficiles, plus âpres qu’au Portugal.

Voilà pourquoi Magalie partage son temps entre les deux pays, les deux cultures et ses deux cabinets.

Magalie Gistau

www.cabinet-consulting31.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article