Flash : menaces racistes, production de vélos, rebond du Covid-19, nouveaux horaires des commerces, PSG-Leipzig en demies

14 août 2020
Télécharger le podcast

Des députés et militants visés par des menaces racistes

"Tolérance zéro" face au racisme, a martelé hier le président Marcelo Rebelo de Sousa. Le chef de l'Etat est revenu sur les menaces racistes qui ont visé ces derniers jours 10 députés et militants, ainsi que les leurs familles ; des menaces qui ont laissé la classe politique en état d'alerte. Un mouvement d'extrême droite baptisé "Résistance nationale" (Resistência Nacional) serait à l'origine de ces menaces, un mouvement qui aurait sommé plusieurs dirigeants politiques de quitter le territoire portugais sous 48 heures. Pour Marcelo, "les démocrates doivent se montrer fermes" face à ces agressions, mais "raisonnables" à la fois, pour ne pas tomber dans le "climat émotionnel" imposé par les populistes. 

Le gouvernement, de son côté, a proposé de placer sous protection policière les personnes menacées. Une enquête a été ouverte. Dans les colonnes du journal Publico ce matin, le juriste Jorge Bacelar Gouveia déplore une escalade "inédite" du discours extrémiste au Portugal.

Le Portugal nouveau leader européen de la fabrication de vélos

C'est une première, le Portugal est désormais le pays européen qui produit le plus de bicyclettes. 2,7 millions au total, sur un peu plus de 11 millions de vélos fabriqués sur le continent l'an passé. Le Portugal devance désormais l'Italie et l'Allemagne. 

Bilan épidémiologique : trois décès et 325 cas positifs au coronavirus

On en vient au bilan épidémiologique au Portugal. Après une accalmie, le nombre de cas positifs au coronavirus repart à la hausse : 325 cas ont été détectés ces dernières 24 heures, le pays n'en avait pas recensé autant depuis un mois. Plus de 60 % des nouvelles contaminations ont été localisées dans la région de Lisbonne. Trois décès ont également été constatés, ce qui porte le nombre désormais à 1770.

Le gouvernement prolonge l'état de contingence à Lisbonne

Et le gouvernement a justement prolongé hier jusqu'au 31 août l'état de contingence dans l'aire métropolitaine de Lisbonne. On rappelle que les rassemblements de plus de 10 personnes et la consommation d'alcool y sont interdits sur la voie publique. Partout ailleurs, l'état d'alerte, le niveau d'urgence le moins élevé, est maintenu au Portugal. Les rassemblements jusqu'à 20 personnes sont autorisés. Dans la région de Lisbonne, la nouveauté, c'est que les commerces ne sont plus obligés de fermer à 20 h. Ils pourront désormais ouvrir beaucoup plus tard, mais aussi ouvrir plus tôt (avant 10 h), à condition d'obtenir l'accord des autorités municipales.

Pandémie : plus de 500 personnes arrêtées depuis le début

Plus de 500 personnes ont été arrêtés au Portugal depuis de la pandémie. La raison ? Ils ne respectaient pas les règles sanitaires. C'est le bilan communiqué hier par le ministère de l'Intérieur. 535 personnes exactement ont été interpellées entre le 19 mars et le 5 août. La grande majorité l'ont été parce qu'elles ont été diagnostiquées positives au Covid-19 et qu'elles ne respectaient leur obligation de quarantaine. 

Football : le PSG affrontera Leipzig en demi-finales

Un mot de football, le PSG connaît son futur adversaire en Ligue des champions. Les Parisiens affronteront Leipzig en demi-finales. Les Allemands ont battu 2-1 hier soir en quarts l'Atlético Madrid au stade José Alvalade de Lisbonne. La demie aura lieu mardi 18 août au stade de la Luz. Ce soir, c'est peut-être la plus belle affiche de ces phases finales qui est au programme : le Bayern affronte le Barça à 20 h heure portugaise.

Météo : un beau soleil pour finir la semaine

Du côté de la météo, c'est de nouveau une belle journée qui s'annonce aujourd'hui au Portugal, avec seulement quelques nuages sur le littoral et un ciel parfaitement ensoleillé dans l'intérieur des terres. Pour ce qui concerne les températures, on attend 22 degrés cet après-midi à Porto, 25 à Coimbra, 26 à Lisbonne, 31 à Evora et enfin, dans le sud, 24 degrés à Sagres et 30 à Faro.

Commentaires(1)

Connectez-vous pour commenter cet article