Pédophilie au Lycée Français de Barcelone

23 mai 2023
Télécharger le podcast

Le lycée français de Barcelone compte près de 3000 élèves âgés de 3 à 18 ans, 37% sont des élèves français, les autres sont majoritairement espagnols et de diverses nationalités.

Il y au sein de cet établissement une école maternelle et c’est elle qui est en cause dans cette affaire. 

Cette école emploie entre autres un moniteur, c’est une personne en charge de la surveillance des enfants durant la cantine ou les récréations. 

En octobre 2022, des parents d’élèves détectent des comportements étranges de la part de leurs enfants âgés de 4 à 5 ans, des gestes « sexuels » pas en rapport avec leur âge et alertent le directeur de l’école, alertent les associations de parents d’élèves, le consulat, l’Ambassade de France. 

Le directeur de l’école parle de « découverte de son corps par l’enfant » et renvoie les parents sans prendre en considération leurs doutes, les autres autorités se contentent de ne pas répondre.

Les parents dont les élèves ont des comportements inappropriés tentent de se faire entendre, mais ils sont vite considérés comme des pestiférés et sont mis un peu à l’écart de la communauté scolaire jusqu’à ce que la police espagnole saisie ouvre une enquête. Alors les choses accélèrent enfin, le 20 mars 2023 (prés de 6 mois après le premier signalement), le moniteur suspecté est écarté de l’école (à la demande des parents auprès de la police espagnole il ne peut plus venir à moins de 500m de l’école), puis le directeur de l’école maternelle Stéphane Housset qui avait éconduit les parents plaignants est suspendu au début du mois de mai 2023 (d’après les parents et selon la configuration des lieux, ce dernier ne pouvait ignorer les agissements présumés du moniteur employé par l’établissement depuis plus de 5 ans).

A ce jour la police espagnole enquête, 5 familles ont osé briser la loi du silence et ont porté plainte, aucune inculpation n’a été prononcée, et plus que tout on déplore le silence assourdissant des autorités française saisies des faits depuis le mois d’octobre 2022.

C’est sur la base des faits tels que décrits ci-dessus qu’Hervé Cardon, Conseiller des français de l’étranger RN a souhaité s’exprimer et « politiser » ce dramatique fait divers qui touche d’innocents et très jeunes enfants.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article