Déconfinement dans la région de Lisbonne, attention danger !

03 juin 2020
Télécharger le podcast

Laurent Goater, au Portugal le déconfinement se passe bien, mais… 

Laurent Goater est conseiller consulaire dont les élections ont été reportées d’un an alors qu’elles auraient dû avoir lieu en mai, et il fait pour nous le point sur le déconfinement tel qu’il se passe au Portugal.

Les principaux points abordés sont d’une part le combat pour que le Consul Honoraire de Porto qui a fini son mandat soit remplacé par un Consulat Général, tel qu’il existait jusqu’en 2015, date à laquelle il y avait peu d’activité et de population française dans la partie nord du Portugal, or depuis il y eut beaucoup de français venus s’installer, beaucoup d’entrepreneurs aussi, ce qui rend nécessaire la recréation d’un Consulat de France à Porto.

Par ailleurs, pour ce qui concerne la situation sanitaire, le Portugal est scindé, d’une part la région de Lisbonne et d’autre part le reste du Portugal. Dans le reste du pays, le déconfinement suit un cours serein, quand dans la région de Lisbonne nous constatons une recrudescence du nombre de personnes infectées, notamment dans certains quartiers populaires où de nombreux jeunes ne respectent plus les règles de base de la distanciation. De ce fait, la réouverture des centres commerciaux semble devoir attendre, le gouvernement est en train de réfléchir à des mesures particulières pour la région de la capitale avec une hausse forte du nombre des contrôles et des mesures coercitives possibles.

Pour ce qui concerne le tourisme, il semble se dégager un consensus européen concernant les voyages en avion au sein de Schengen pour que reprennent les vols touristiques, notamment ceux à destination du Portugal. Les mesures sanitaires seraient être les suivantes, pour voyager, se munir d’un certificat de bonne santé et ne pas quitter son masque depuis l’aéroport de départ jusqu’à votre sortie de l’aéroport d’arrivée. Notez que l’Espagne ne prendra de mesures d’assouplissement des passages de ses frontières qu’à compter du début du mois de juillet.

 

Que se passe-t-il en Algarve avec  Vincent Zielinski d’Evénements en Algarve

Evénement en Algarve, avec l’organisation les 12-13-14 juin des 24h de Portimão sur l’Autodromo de l’Algarve ! Les organisateurs ont annoncé cet événement en fanfare, les places pouvaient être achetées sur le site des organisateurs, puis le couperet est tombé, cette course dont le nombre de participants est restreint aura lieu à huis-clos ! Ainsi elle s’en va rejoindre la longue liste des activités qui ne sont pas possibles avec du public comme les matchs de football même si le championnat portugais reprend incessamment, ainsi que les discothèques, les salles de spectacles, les cinémas qui sont suspendus jusqu’au 30 septembre.

En revanche les marchés et les brocantes rouvrent doucement dans le respect des mesures de sécurité.

Les restaurants sont à diviser en 2 catégories, d’une part les restaurants traditionnels portugais qui ont toujours une clientèle avec des ouvriers et des habitués de quartier qui continuent à fréquenter leurs établissements habituels, pour ce qui concerne les restaurants ayant pour clientèle principale les touristes sont quant à eux dans une situation plus que critique car des touristes en Algarve aujourd’hui il n’y en a pas, pas de vols commerciaux et les frontières avec l’Espagne fermées font que le tourisme est aujourd’hui au point mort. Un débat a lieu entre les pro-touristes qui souhaitent revoir venir les étrangers afin de faire tourner une économie locale très fortement axée sur ce secteur et ceux qui préféreraient ne pas voir arriver tout de suite des personnes qui pourraient contaminer la population de la région qui a très bien résisté à la pandémie de covid !

Ce panorama de la situation en Algarve se poursuit avec les secteurs tels que l’immobilier, les casinos, … 

 

La recette du jour le financier et son accord vineux avec François de Blood Wines 

Cette recette est plus qu’un classique, c’est une douceur merveilleuse, le financier, qui au départ s’appelait une « Visitandine » et dont l’origine remonte au XVéme siècle mais qui était tombé en désuétude comme toutes les pâtisseries à l’amande, il fut un temps où le goût de l’amande servait à masquer le goût de certains poisons ! C’est à la fin du XIXéme siècle que le pâtissier parisien Lasne remet le financier au goût du jour et comme sa boutique était proche de la bourse et que les financiers étaient une grande partie de sa clientèle, il lui a donné cette forme de lingotin et l’a remis à la mode et depuis le financier triomphe (à la pâtisserie en tout cas) !

François de Blood Wines, le caviste qui vous livre gratuitement vos vins préférés durant le confinement nous conseille avec ce plat un Porto, un rouge, le plus »simple » des Porto, un Ruby, qui a conservé ses notes fruitées qui vont s’accorder à merveille avec un financier. Pour boire avec volupté ce Porto, mettez votre verre au frais durant 30’, le Porto lui se boit à température.

Côté français, un rosé avec ces merveilles et pas n’importe lequel, un rosé de Provence, la Source Gabriel qui avec ses notes d’agrumes va rendre cette dégustation fabuleuse ! 

 

Les Carnets de Voyage de Sandrine nous emmènent à Madère

On peut prendre l’avion pour partir en vacances, c’est ce que nous propose Sandrine en allant découvrir la magnifique île de Madère.

Située à 2h d’avion de Lisbonne, et classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, votre arrivée à Funchal est le premier pas vers un séjour enchanteur d’une semaine à-travers l’archipel des îles Madère, îles volcaniques et montagneuses, elles sont au milieu de l’Atlantique et sont connues pour leur gastronomie, leurs paysages luxuriants et leurs habitants hospitaliers, sans parler des mondialement célèbres vins de Madère.

Ce voyage vous conduira de Funchal à Porto Santo pour un séjour de 6 jours enchanteur.

Le budget par personne avec des hôtels plutôt luxueux vous demandera un budget de l’ordre de 1 600€ par personne.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article