Vaccination France Portugal, différences et similitudes

19 janvier 2021
Télécharger le podcast

Laurent Goater conseiller consulaire nous explique les deux stratégies mises en place en France et au Portugal pour procéder à la vaccination des populations.

La grande différence entre le système de vaccination mis en place en France et au Portugal repose sur le fait suivant : en France, vous appelez un centre de vaccination pour y prendre rendez-vous afin de vous faire vacciner, on vérifie avant de vous donner le rendez-vous que vous entrez bien dans les critères et la date est fixée, au Portugal, ce sont les autorités qui viennent à vous pour vous donner un rendez-vous.

Dans les deux pays de toutes façons, vous ne serez vacciné que si vous êtes inscrit auprès de la sécurité sociale, si tel n’est pas le cas, c’est comme si vous étiez en voyage de tourisme et vous devrez rentrer vous faire vacciner auprès du pays dans lequel vous êtes assuré social. Ainsi rien n’empêche le français résident à l’étranger mais qui est toujours adhérent de la sécurité sociale à prendre rendez-vous auprès d’un centre de vaccination situé en France pour se faire vacciner, mais gardez à l’esprit que le vaccin se fait par deux injections à semaines d’intervalle, ce qui peut ne pas être très pratique !

Les populations ciblées sont pour la première phase en France les suivantes :

Ehpad et professionnels de santé, puis les plus de 75 ans ainsi que 800 000 personnes atteintes de maladies graves (insuffisances rénales, cancers, maladies hématologiques, personnes transplantées, trisomiques, polypathologies chroniques), puis dans un second temps les personnes âgées de 65 à 74 ans et ensuite le reste de la population

Pour ce qui concerne le Portugal, les vaccinations se feront dans l’ordre suivant :

D’abord les personnes de plus de 50 ans ayant une des pathologies suivantes (insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, maladies respiratoires nécessitant une assistance), les professionnels et résidents de maisons de retraite et de santé, les professionnels de santé et les militaires et policiers, puis les personnes de plus de 65 ans, les personnes ayant une des pathologies suivantes (insuffisance rénale, insuffisance hépatique, obésité, hypertension, diabète, cancers), puis ensuite viendra le reste de la population.

Dans les deux pays, la vaccination fait l’objet d’un service particulier, il n’y a pas de possibilité de se faire vacciner en dehors de ces circuits, les vaccins ne sont disponibles que dans ces circuits, ne cherchez pas à trouver d’autres moyens, ils n’existent pas, et s’ils existent-ils ne seront pas officiels ni surs.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article