Réaction d’Hervé Cardon candidat RN suite à la lettre d’Emmanuel Macron aux français de l’étranger

04 mai 2021
Télécharger le podcast

Hervé Cardon conduit la liste du Rassemblement National aux élections consulaires, et il s’étonne et même est choqué par cette démarche du Président de la République qui coiffe la casquette de directeur de la campagne du parti LREM, ce qui n’est pas le rôle d’un Président de la République.

Selon Hervé Cardon cette lettre est à double titre un tract de campagne, d’une part cette interférence du premier personnage de l’Etat dans une élection aussi mineure démontre selon lui l’avidité du Président à gagner des sénateurs notamment du côté des sénateurs des français de l’étranger (ces derniers étant élus par les conseillers consulaires), mais d’autre part elle contient des éléments de « programme » qui selon le candidat RN sont des vœux pieux et surtout vont à l’opposé des décisions prises par le pouvoir depuis son élection.

La preuve la plus flagrante de cette contradiction est contenue selon Hervé Cardon dans la « volonté d’avoir des services diplomatiques plus proches et plus accessibles pour les français de l’étranger, mais comment comprendre cela quand on sait que de nombreux consulats ont été supprimés de par le monde et notamment à Porto pour ne parler que du Portugal.

Voilà en quoi Hervé Cardon tenait à faire entendre sa voix dans cette campagne.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article