Hervé Cardon Conseiller des Français de l’étranger donne son avis sur l’Europe  

07 mai 2024
Télécharger le podcast

On sait qu’Hervé Cardon Conseiller des Français de l’étranger RN ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit de donner un avis qui est habituellement tranché dans le vif, et il ne fait pas mentir sa réputation dans cette diatribe qu’il nous livre qui n’est autre qu’une critique de l’Europe telle qu’elle a été construite jusqu’ici. L’Europe oui dit Cardon, mais pas celle-ci, une Europe des nations souveraines et des peuples autonomes ne subissant aucune interférence extérieure (fut-elle européenne) dans sa vie politique quotidienne, surtout poursuit-il quand ces interférences ne sont que des tracasseries, de la bureaucratie et un empilement de normes au service d’une idéologie dominatrice.

Il s’en prend aussi à la caste eurocratique, ceux qui nous dirigent, influent sur nos quotidiens d’une façon de plus en plus forte sans avoir été élus d’une quelconque façon, sans tenir compte des volontés de peuples de moins en moins souverains.

On l’aura compris, Hervé Cardon et le RN ne veulent pas beaucoup de bien à Ursula van der Leyen et au système européen tel qu’il existe aujourd’hui. Ce cri n’est surement pas le dernier puisqu’il inaugure la campagne européenne. Cette campagne, d’après les récents sondages met le RN tout en haut des intentions de vote, avec autour de 30% des voix. Il est assez curieux de constater que ce qui motive les quelques électeurs qui se déplaceront pour voter afin d’élire les députés européens représentant le peuple français est principalement un désaccord profond sur l’Europe telle qu’elle est.

On se rappellera surement au moment de parler de la représentation des opinions des peuples européens du fait que le peuple français (et il n’est pas le seul) a par deux fois rejeté par son vote et le Traité de Maastricht et le projet de « constitution européenne », mais que ces deux textes lui ont finalement été imposés via le traité de Lisbonne qui faisant fi des choix populaires a imposé cette vision d’une Europe libérale, ouverte à tous les vents et à tous les gens, hors-sol, considérant le citoyen comme un consommateur et rien de plus.

A la réponse lunaire que font les fanatiques aveugles et qui consiste à dire que si l’Europe ne fonctionne pas très bien c’est parce qu’il y a besoin de plus d’Europe, il semble d’après les sondages que si l’on regroupe les intentions de vote en faveur du RN, de Reconquête et de LR, près de 45% des français semblent exprimer une défiance vis-à-vis de cette Union Européenne à droite quand à gauche, LFI, PCF , et Ecolos représentent 18% des intentions de vote, ce qui signifie là encore des personnes qui, pour d’autres raisons, ne se reconnaissent pas dans cette Europe, soit en tout 63% de mécontents de cette Europe. Si les votes devaient ressembler à ce sondage d’assez près, on aura le loisir de vérifier à quel point le citoyen a ou n’a pas une influence sur la façon de concevoir et d’administrer l’Europe.

Rien n’est moins sûr, mais autant tout de même essayer et prenant part à ce scrutin proportionnel à un tour le 9 juin prochain.

Voilà en substance ce que nous dit Hervé Cardon en campagne pour le RN.

RETROUVEZ LA VIDEO SUR LE LIEN CI DESSOUS

https://www.bejuicy.live/fr/replay/herve-cardon-conseiller-des-francais-de-letranger-donne-son-avis-sur-leurope-2

Commentaires(1)

Connectez-vous pour commenter cet article
CaroKann, il y a 1 semaine
Bonjour et merci , Serait-il possible que l'on nous informe sur les réunions publiques de tous ces professionnels de la politique à Lisbonne , si réunions publiques il y a ? FR