Fête de la Francophonie

01 avril 2021
Télécharger le podcast

La fête de la Francophonie est une institution pour les pays concernés, et ils sont au Portugal au nombre de 11, Andorre, la Belgique, le Canada, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, la France, le Luxembourg, le Maroc, la Roumanie, la Suisse et la Tunisie.

Tous les ans ces pays se regroupent et se coordonnent pour célébrer un trait d’union culturel qui les unit et qui est l’appartenance à la francophonie.

Ce sont les mots de Florence Mangin, ambassadrice de France au Portugal qui a ouvert les festivités lors de la conférence de presse de présentation des événements à venir.

Cette année, comme l’année dernière, hors de question de festivités regroupant beaucoup de personnes physiquement en un même endroit comme ce fut le cas par le passé, cette année, tout sera virtuel, ainsi il vous suffit d’accéder au site festadafrancofonia.pt pour pouvoir participer à toutes les festivités prévues par chacun des pays cités. Il sera question de voyages (virtuels bien sûr), de conférences, de littérature, de concerts, de gastronomie, de cinéma, de danse, de contes et aussi d’art urbain, et pour cette rubrique on sort du virtuel, en effet la francophonie au Portugal a décidé de faire réaliser une fresque murale par le grand artiste franco-portugais Styler qui crée durant cette période de fête qui s’étend sur les mois de mars et avril, une fresque murale à Lisbonne dans le quartier d’Ajuda. Si le lieu est pour l’heure tenu secret pour éviter les attroupements, le résultat lui sera accessible pour tous dés que l’artiste aura conclu ses travaux.

Cette fête loin d’être découragée par l’interdiction de se rassembler physiquement trouve un rythme et une richesse rares même en utilisant pour fédérer et rassembler les amoureux de la langue française les moyens technologiques du jour, et loin d’y perdre, cette fête devient un événement encore plus accessible et ouvert.

Pour tout voir, tout faire et tout savoir, connectez-vous sur le site !

https://festadafrancofonia.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article