Durcissement du confinement au Portugal

22 janvier 2021
Télécharger le podcast

Laurent Goater, conseiller consulaire revient une fois de plus pour nous parler des nouvelles mesures prises par le gouvernement portugais pour durcir le confinement et tenter d’inverser les courbes.

Il faut avoir en tête que le nombre de cas comme le nombre de décès sont à des niveaux jamais vus au Portugal depuis le début de la pandémie. Le Portugal qui avait très bien résisté lors de la première vague se trouve aujourd’hui dans le peloton de tête des pires résultats en matière de lutte contre la pandémie.

C’est dans le but de juguler l’arrivée des malades dans les hôpitaux qui sont d’ores et déjà à saturation et proches de la rupture que les nouvelles mesures sont prises.

En plus du confinement « habituel », le gouvernement a décidé de fermer tous les établissements scolaires pour au moins 15 jours. Les cours sont suspendus et le télé-enseignement n’est pour le moment pas prévu, en revanche, il est prévu de compenser ces 15 jours d’interruption soit en prolongeant l’année scolaire, soit en supprimant les vacances de Pâques.

La seconde mesure concerne les déplacements, les déplacements entre conselhos ne sont plus autorisés sauf exceptions habituelles (aller à l’hôpital, au travail pour ceux qui ne sont pas en télétravail et doivent travailler, aller porter assistance à une personne en danger, ou aller voter pour le dimanche 24 janvier), ces déplacements qui ont peut-être causé un grand tort pendant la période de Noël, puisque des personnes ont pu quitter des endroits de forte contagion vers des endroits plus épargnés et relancer ainsi la transmission.

Reste à savoir pour combien de temps ces mesures devront s’appliquer, même si elles sont prises pour une durée légale de 15 jours, nul n’est dupe.

Les autorités veulent soulager le système de santé et voir les chiffres décroître de façon significative, c’est là tout l’enjeu de ces mesures.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article