Confinement, la fin est proche au Portugal

30 avril 2021
Télécharger le podcast

Comme à chaque fois que le premier ministre Antonio Costa s’adresse au pays, Laurent Goater, conseiller consulaire vient nous expliquer les conséquences des annonces sur nos vie quotidiennes.

Les chiffres sont bons, les voyants sont au vert, le Portugal continue son déconfinement, le chef de l’état ne va d’ailleurs pas proroger l’état d’urgence, la pandémie est sous contrôle, et les différents assouplissements permis au Portugal (accès aux terrasses, tous les commerces ont réouvert, les cinémas, les théâtres et les musées aussi) n’ont pas eu pour effet de faire repartir à la hausse les indicateurs.

Ainsi dés le 1er mai, la frontière terrestre avec l’Espagne est rouverte, les restaurants ne ferment plus à 13h mais à 22h30 durant les week-ends, les espaces culturels rouvrent tous.

Il est important de noter que 5 conselhos au Portugal ne bénéficient pas de ces assouplissements car les contaminations sont encore trop nombreuses, c’est le cas des villes de Portimão, Aljezur, Resende, Carregal do Sal, et Odimera. Ces municipalités situées en Algarve vont continuer au même régime, elles abritent des foyers de contamination qu’il convient de circonscrire avant de leur faire bénéficier du même régime que pour le reste du territoire portugais.

Les conditions seront réévaluées chaque semaine pour tous les conselhos, on peut imaginer des conselhos qui seraient obligés de faire machine arrière si leur situation venait à se dégrader, ne l’oublions pas !

Demeurent toujours en vigueur l’obligation de porter le masque, pour les déplacements au sein de l’UE les tests PCR négatifs de moins de 72h, pour les voyageurs en provenance de pays dans lesquels le nombre de cas pour 100 000 habitants est supérieur à 500 (c’est le cas de la France entre autres), l’isolement prophylactique reste obligatoire pendant 14 jours.

La France aussi commence à déconfiner, même si les résultats sont loin de valoir ceux constatés au Portugal, ainsi prévoit-on une réouverture des restaurants au 19 juin, des écoles et des terrasses au 9 mai, et de nombreux assouplissements pour les commerces dits non indispensables tout au long du mois de mai.

Ces bonnes nouvelles devraient nous porter vers le graal, à savoir l’immunité collective grâce en parallèle à la vaccination généralisée, les épidémiologistes la prévoient pour l’été (juillet-août). Cela marquera-t-il la fin de l’épidémie ou simplement une pause du fait des mutations du virus et de ses variants ?

Gardons-nous des pronostics et profitons de ces répits !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article