26/02 - Y'a pas le feu au lac #12

27 février 2021
Télécharger le podcast

Bonjour,

Buongiorno,

Grüezi les petits Suisses!

Aujourd’hui, je vais commencer par vous parler de moi, de mon expérience actuelle.

Je suis de retour du Portugal, à Genève depuis 15 jours pour déménager mon appartement que j’ai vendu.

J’ai passé 19 ans dans cet appartement avec mes deux fils aujourd’hui âgés de 33 et 25 ans. Beaucoup de souvenirs, heureux, beaucoup de fêtes, de famille, entre amis, les copains et copines de mes fils étaient très souvent de la partie…. moi je l’étais moins ces derniers mois car étant au Portugal majoritairement. L’appartement du bonheur…

J’ai commencé donc à répertorier les objets que je vendais pour leur donner une chance de seconde vie, les ai postés sur un réseau social et là, j’ai fait de très belles rencontres, paradoxalement de portugais essentiellement, vivant dans notre beau pays, allant régulièrement au Portugal en vacances et rêvant tous d’y retourner un jour pour une vie plus ensoleillée.

Avec le recul d’être ici en Suisse, je me rends donc compte que nous avons tous de la chance d’être là où nous sommes, avec des hauts et des bas, mais une chose persiste à chaque rencontre d’un portugais : sa gentillesse et son sourire. Merci à Isabella, Hugo, Gloria, Manuel, Antonio et d’autres, gardez cela et transmettez-le !

Comme j’ai commencé à vous parler de moi, je vais vous en dire encore quelques mots : je suis d’origine valaisanne !

Le Valais, son drapeau avec ses 13 étoiles, Verbier, Crans-Montana, Zermatt, le Fendant, le Cornalin, ses montagnes… voilà pour rester brève et pour le situer sur la carte Suisse, tout au sud, le canton de Suisse le plus ensoleillé mais pas que…

Une bande dessinée vient d’être publiée en ce mois de février aux éditions Cabedita à Bière dans le canton de Vaud et qui s’intitule : « Valaisanneries, des mots en scène » !

Quel titre !

Je vous en dis plus, alors… Le langage usuel des Valaisans, tout comme celui des autres, est une mine de plaisir. Autant pour ceux qui l’emploient que pour leurs interlocuteurs. Cet ouvrage se veut agréable et offre un accès illustré à ces mots et expressions du terroir, tout en expliquant clairement leurs significations. Les nombreuses scènes que cet ouvrage contient mettent en avant des lieux et édifices caractéristiques de villages du canton du Valais. Les reconnaîtrez-vous ?

L’auteur-illustrateur indépendant, Yves Schaefer a imaginé un accès plus simple à ce patrimoine sous une forme originale, soit en mettant en scène les expressions les plus usitées.

Avec la volonté de faire (re)découvrir aux plus jeunes, adolescents et adultes ces mots souvent entendus, mais pas toujours compris.

Je vous donne un bref aperçu d’une image du livre avec trois personnages masculins, debout autour d’un tonneau où se trouvent des verres… de vin, bien évidemment.

Les personnes parlent les unes après les autres et cela donne ceci:

TCHEU CT’EQUIPE !   

TU BOIS UNE OU BIEN ?

ON PART FAIRE LA PICHTE ?

www.cabedita.ch

Pour terminer, je vous parle de Choco Food avec ORFEVE qui est le premier fabricant artisanal Suisse de Suisse romande,  100% bean-to-bar selon l’appellation anglo-saxonne et qui veut simplement dire de la fève de cacao à la tablette.

Ce couple d’alchimistes-chocolatiers, fondateurs d’une agence de marketing horloger, Caroline Buechler et François-Xavier Mousin, s’est converti à la fève de cacao il y a quatre ans.

Ils ont débuté dans une annexe de leur maison genevoise, en y important des machines des quatre coins du monde et produisant au début leurs tablettes réservées à quelques initiés.

Depuis, du chemin a été parcouru.

Leur récente manufacture de Genève transforme aujourd’hui délicatement les fèves de cacao en un chocolat puissant et tendre à la fois.

Leur fabrication révèle les notes les plus secrètes du chocolat, tels des joailliers du cacao. Ils produisent des tablettes de façon unique et confidentielle. Leur talent n’a d’égal que leur passion pour le cacao.

Je vous présente leur création que j’affectionne particulièrement, le Criollo Porcelana. Originaire du Venezuela, le Porcelana est considéré comme le plus fin et le plus précieux cacao au monde. Ce cru de Terroir d’une très grande élégance est tout en finesse et sensualité. Il dévoile en bouche un toucher satiné avec des arômes de fruits rouges qui évoluent vers des notes intenses poudrées et cacaotées. Son extrême délicatesse, son harmonie parfaite ainsi que sa douceur en font le Graal des connaisseurs.

Merci Orfève pour ce délicieux moment chocolat.

www.orfeve.com

Voilà donc pour aujourd’hui.

Je vous dis à la semaine prochaine, où que vous soyez, prenez bien soin de vous et « Y a pas le feu au lac ! ».

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article