23/01 - Y'a pas le feu au lac

23 janvier 2021
Télécharger le podcast

Bonjour,

Buongiorno,

Grüezi les petits Suisses!

La Suisse est entrée lundi dernier dans un régime plus stricte et renoué avec le semi-confinement. Contrairement au Portugal qui s’est vu contraint de fermer ses écoles ce vendredi, les autorités de Suisse romande refusent pour le moment de renvoyer leurs élèves, à l’opposé des cantons alémaniques qui l’ont fait après des contaminations au nouveau variant parmi les élèves.

La Suisse a entre autre à nouveau placé le Portugal sur sa liste rouge qui contraint toutes les personnes en provenance du Portugal et se rendant en Suisse de se mettre en quarantaine.

Une information nous interpelle depuis un certain temps, il s’agit de WhatsApp. En cause, la nouvelle politique de confidentialité que cette filiale de Facebook entend imposer et qui l’autorisera, dès mai 2021, à livrer des informations sur ses utilisateurs à sa maison mère.

Alors, quelles sont les alternatives même si la Suisse n’est pas concernée?

Il est tout à fait pertinent de chercher d’autres choix, plus respectueux de la vie privée. Il y a bien Signal, société américaine, Telegram, d’origine russe et Threema, application Suisse créée en 2012.

Cette dernière est tout à fait sécurisée, les serveurs sont en Suisse, elle est utilisée par env. 6 millions de personnes, les données ne sont pas conservées, bref elle a tout pour plaire. Elle est recommandée comme alternative plus respectueuse des données personnelles à WhatsApp ou Facebook Messenger. Il vous en coûtera tout de même un montant unique de CHF 3.- au téléchargement.

Maintenant j’aimerais vous parler de Sabine WEISS, une photographe valaisanne de 96 ans et qui au côté de Robert Doisneau pour ne citer que lui, est une des principales représentantes du courant de la photographie humaniste française.

Elle est actuellement mise à l’honneur à la galerie Les Douches à Paris et ce jusqu’au 21 février prochain.

Y sont exposées ses images coups de cœur, prises en marge de ses commandes de reportages.

L’ensemble retrace une vie de voyages, de rencontres, l’espace d’un instant - le temps d’une photo.

https://www.lesdoucheslagalerie.com

Je continue avec la publication des « Mémoires d’un juge trop indépendant » écrit par l’ancien magistrat français Renaud Van Ruymbeke.

Ce dernier a instruit certains des plus grands dossiers politico-économiques qui ont agité la France ces dernières années comme l’affaire Clearstream ou le dossier Cahuzac.

S’il s’exprime sur sa vision de la justice française et de ses moyens dans le cadre des affaires financières, il revient surtout sur ses relations avec la Suisse pendant sa carrière.

Le secret bancaire helvétique est un des principaux obstacles auquel il s’est heurté.

Mais Renaud Van Ruymbeke évoque aussi les juges suisses avec qui il a collaboré et les différents accueils reçus entre Suisse romande et alémanique dans sa lutte contre la délinquance en col blanc.

L’institut Goethe Portugal, avec la collaboration des ambassades d’Autriche, du Luxembourg et de la Suisse vous propose un film des suissesses Stéphanie Chuat et Véronique Reymond intitulé « Irmazinha » - petite sœur - présenté l’an dernier au festival international du film à Berlin.

Ce film pourra se visionner à partir du 22 janvier, exclusivement en streaming sur la plateforme Filmin dont je vous mets le lien sur le résumé du Podcast.

https://www.filmin.pt/filme/irmazinha

Pour terminer, j’aimerais vous faire partager un grand moment d’émotion à travers deux prestations d’une valaisanne de 13 ans qui cartonne dans « The Voice Kids » Portugal et qui se prénomme Madalena.

Grâce à son interprétation de la chanson « Je t’aime » de Lara Fabian, le 10 janvier dernier, Madalena Castro a fait se retourner les fauteuils des quatre coaches de l’émission.

Elle a finalement choisi de rejoindre l’équipe de Marisa Liz avec laquelle elle a chanté un titre après sa prestation.

Regardez donc la vidéo jusqu’au bout, écoutez chanter cet ange, les frissons sont garantis.

Voilà pour aujourd’hui !

Je vous dis à la semaine prochaine, où que vous soyez, prenez soin de vous et « Y a pas le feu au lac ! 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article