Apres 10 ans d'attente Microsoft annonce  la sortie du nouveau Flight simulator des demain

17 août 2020
Télécharger le podcast

Apres 10 ans d'attente Microsoft annonce  la sortie du nouveau Flight simulator des demain.

 "Notre planète est magnifique, remplie de merveilles naturelles. Des îles Chelbacheb aux chaînes Himalayennes, mais aussi par des constructions humaines telles que la Statue de la liberté, le Mont-Saint-Michel ou encore la tour Eiffel"... C'est par cette phrase d'introduction que Lionel Fuentes, Lead Engine Programmer du jeu chez Asobo Studio expliqua pour la première fois dans une vidéo "Feature Discovery Series" les enjeux du monde environnant du prochain Microsoft Flight Simulator. Car oui, le monde est immense et regorge de trésors, et ce bel écrin qu’est Flight Simulator vous permettra de découvrir toutes ces merveilles. Vous pourrez voler où bon vous semble, sans restriction et quel que soit l’endroit, la modélisation des décors est à couper le souffle.


Quand on regarde les images, que ce soit de simples captures d'écrans ou de vidéos, on ne peut qu'être estomaqué par la qualité d'environnement qu'offre le jeu. Et pour y parvenir, Microsoft a mis la barre à un niveau stratosphérique, balayant presque d'une seule main la concurrence.

 
UN BOOST TECHNOLOGIQUE


Pour la première fois en 1979 sous l'effigie subLOGIC Corporation puis Microsoft en 1982 afin de servir de jeu phare à l'éditeur de Redmond. Le titre était alors : "Microsoft Flight Simulator 1.0", soit pour ainsi dire le même nom que l'épisode de 2020...mais aujourd'hui des milliers d'objets peuvent s'afficher sans peine à l'écran

Le moteur du jeu a des capacités remarquables et peut afficher sans peine des dizaines de milliers d'objets à l'écran. Vous pouvez ainsi survoler des mégapoles comme New York et Manhattan et ses banlieues comme Harlem ou le Bronx sans aucune difficulté. Les bâtiments et la végétation s'affichent sur des distances impressionnantes, chose qui n'était pas possible auparavant.

 

L'ensemble du jeu propose ainsi plus de 1,5 milliard de bâtiments et plus de 2 milliards d'arbres sur notre planète, le tout placé avec une grande minutie via l'intelligence artificielle  Le travail réalisé ici est tout simplement colossal et impensable il y a encore quelques années. Des textures photo réalistes sont utilisées sur l'ensemble du globe ce qui représente plus de 2 petabytes de données qui seront streamées au cours de vos vols sans aucune action de votre part. Ces données sont fournies par Bing Maps gratuitement, sans abonnement et seront sans cesse améliorées avec le temps de manière totalement transparente pour l'utilisateur. Par exemple, à la sortie du jeu, certaines zones possédaient un relief d'une résolution de 25m par points et ces dernières ont pu passer à 25cm par points ce qui permettra d'avoir des falaises à plus de 60° de pente très détaillées.

 DE LÀ-HAUT, JE VOIS MA MAISON

Sur ces textures photo réalistes sont placées des maisons et des arbres utilisant une logique propre à la région. Par exemple, sur Paris les bâtiments auront des toits gris et seront de type haussmannien alors qu'au sud de la France, les toits seront en terre cuite avec une teinte orangée. L'IA est en effet capable, avant le placement d'une maison de déterminer la couleur du toit. Tout comme les bâtiments, la végétation aura une logique régionale placée avec une incroyable précision. Un arbre est isolé dans un champ ? Et bien il sera très certainement disponible virtuellement dans le jeu.

Concernant les immeubles, ces derniers auront un traitement particulier, à savoir il sera parfois possible de voir légèrement à travers les vitres. Certains, les plus emblématiques, seront entièrement travaillés à la main comme l'Empire State Building à New York.

Toutes les villes du globe sont bien évidemment modélisées dans ce nouveau Microsoft Flight Simulator comme c'était déjà le cas dans les précédentes versions, et ce depuis bien des années et même chez la concurrence.


TROIS ÉDITIONS DE MICROSOFT FLIGHT SIMULATOR

Microsoft propose 3 versions de son simulateur. Son entrée de gamme comprend une version standard qui comprend en plus des 37000 aéroports 30 aéroports faits à la main avec une grande précision. Ces aéroports faits main correspondent aux produits additionnels que vous pouviez acheter dans les opus précédents.

En effet, certains membres de cette équipe bien connus des simmeurs ont travaillé directement sur la conception de ces aéroports faits main. La version Deluxe quant à elle possède respectivement 5 aéroports et 5 avions de plus par rapport à la version de base. La version la plus chère disposera alors de 30 avions et de 40 aéroports faits main. Il sera possible de mettre à jour son pack afin de pouvoir bénéficier de ces ajouts.


Le décollage de la franchise vieille de 38 ans est prévu pour le 18 août sur PC via le Microsoft Store et Steam et Xbox Games Store et plus tard sur la prochaine console de Microsoft. Les clients ayant acheté la version PC ne devront pas repayer ce dernier pour y jouer sur la prochaine génération de console XBOX de Microsoft. Flight Simulator sera également accessible au sein du Game Pass, PC dans un premier temps et XBox plus tard.


Microsoft et Asobo Studio réalisent ici un simulateur vraiment impressionnant où chaque aspect semble avoir connu une réflexion en profondeur. Son ergonomie retravaillée lie pour pour la première fois le grand public et les aficionados de la série.

 

Le Market Place devrait de son côté aider à enrichir le simulateur de nouveaux avions ou aéroports et cela devrait dégager une manne financière à Microsoft non négligeable.

Alors a vous les commandes Capitaine.


Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article