Les infos de la semaine : loyer sécurisé, président en short, plages ouvertes, tourisme et trafic aérien

23 mai 2020
Télécharger le podcast

Les infos de la semaine : loyer sécurisé, président en short, plages ouvertes, tourisme et trafic aérien

Comme chaque samedi, on vous propose une petite sélection d'informations qui ont marqué la semaine, en s'appuyant sur les flashs infos que vous pouvez écouter tous les jours sur La French Radio.

Une nouvelle donne sur le marché locatif lisboète

Lundi, on annonçait du changement dans le secteur de l'immobilier à Lisbonne. La municipalité a inauguré cette semaine son programme Renda Segura, en français "loyer sécurisé". Le but : louer des logements Airbnb, vides à cause de la pandémie, et les sous-louer à des tarifs plus bas, sur de la longue durée, à des familles ou étudiants. La mairie dispose d'un budget de 15 millions d'euros pour louer jusqu'à un millier de logements d'ici à la fin de l'année. Les propriétaires qui rejoindront le programme pourront percevoir jusqu'à trois ans de loyer et l'avance. Ils bénéficieront aussi d'avantages fiscaux. Ce programme est destiné à résoudre une partie de la crise du logement, qui s'est accrue ces dernières semaines.

Le président Marcelo en short fait sensation

Mardi, on revenait sur cette photo qui date de samedi dernier et qui a affolé les réseaux sociaux. On y voit Marcelo Rebelo de Sousa en short, un masque sur le visage, seul en train de faire la queue dans une supermarché de Cascais, a priori sans garde du corps. Une image de Monsieur Tout-le-monde qui a fait le tour du monde. Réputé proche des gens, le président des affects, des bisous ou des câlins, le surnom qu'on lui donne parfois ironiquement, voit sa cote de popularité s'envoler depuis le début de la crise sanitaire. 

Les plages sont ouvertes

Mercredi, on évoquait les plages portugaises, qui sont sont bel et bien ouvertes. Il est d'ores et déjà possible de s'y rendre, d'étendre sa serviette sur le sable et de se baigner, selon une résolution votée en conseil des ministres. De nombreux Portugais ont déjà profité de cet assouplissement des règles. Les plages se remplissent à la faveur du déconfinement. L'ouverture officielle de la saison balnéaire, le 6 mai, marquera le début d'une vigilance accrue sur les plages. Le but : faire respecter les règles d'hygiène et de sécurité. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont d'ores et déjà interdits. Une distance de 2 mètres entre chaque personne doit être respectée.

Costa attend les Portugais de France cet été 

Jeudi, on relayait une nouvelle rassurante pour les Portugais installés en France et les lusodescendants. Aucune quarantaine ne leur sera imposée lorsqu'ils se présenteront à la frontière espagnole après un séjour au pays. Leur circulation ne sera donc pas entravée. Antonio Costa l'a annoncé dans un tweet après s'être entretenu avec Emmanuel Macron. Le Premier ministre portugais a salué "un geste d'amitié et de reconnaissance envers la diaspora portugaise" de la part du président français. Costa a adressé un message aux Portugais de France sur le réseau social : "Comme d'habitude, nous vous attendons cet été."

Fin de la limite de passagers dans les avions

Vendredi enfin, on prenait de l'altitude pour annoncer qu'à partir du 1er juin, les avions pourront voler sans limite de passagers. Le gouvernement portugais a décidé de lever une restriction imposée depuis le 4 mai pour lutter contre la pandémie de coronavirus : en l'occurrence, celle pour les compagnies aériennes de limiter l’emport de passagers aux deux-tiers du nombre de sièges de chaque avion, pour respecter les distances. A partir de juin donc, les compagnies qui voyagent au Portugal pourront remplir les avions. Le port du masque, en revanche, restera obligatoire.

Bon week-end !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article