Les infos de la semaine : le Portugal champion du monde de futsal, les Pandora Papers, la crise à l'hôpital de Setúbal, la festa du cinéma français

09 octobre 2021
Télécharger le podcast

C’est l’heure du récap sur la French Radio avec les informations qui ont marqué la semaine. 

Le mois d’octobre s’est ouvert sur une victoire, celle des Portugais en Coupe du Monde de futsal.

Champions du monde pour la première fois de leur histoire après avoir battu l’Argentine 2-1 lors de la finale du Mondial en Lituanie dimanche dernier. Lundi, le président Marcelo Rebelo de Sousa a reçu les joueurs au Palais de Bélem. Des joueurs qui disent au revoir à leur capitaine. Ricardinho, véritable star mondiale du sport prend sa retraite. Meilleur joueur du monde à six reprises, il a terminé sa carrière avec le titre de meilleur joueur du tournoi.

Lundi, le journal Expresso levait le voile sur l’évasion fiscale de trois personnalités portugaises.Des révélations à l’unisson de celle de la presse internationale à l’occasion de la publication des Pandora Papers. Une enquête du Consortium international des journalistes d’investigation sur les milliers de milliards de dollars dissimulés par des personnalités de premier plan dans des paradis fiscaux. Politiques, stars de la musique, hommes d’affaires… De nombreux noms apparaissent dans ce dossier élaboré par 600 journalistes à travers une centaine de pays. 

Parmi eux, ceux de l’actuel vice-président du Parti social-démocrate Nuno Morais Sarmento. Sont également cités l’ancien député socialiste Vitalino Canas, et Manuel Pinho, ex-ministre de l’Economie.

Mardi, jour du 111e anniversaire de la République portugaise, les profs ont défilé à l’occasion d’une marche pour la Journée mondiale des enseignants. Les manifestants étaient plusieurs centaines à Lisbonne pour réclamer « l'estime et le respect ». Ils ont marché jusqu’au ministère de l’Education à l’appel du syndicat Fenprof, la fédération nationale des professeurs.

Les enseignants se sentent peu considérés, ils dénoncent notamment la non prise en compte de l’ancienneté, la précarité, les entraves à l’évolution des carrières… L’organisation menace d’une grève si le gouvernement refuse la négociation collective et si le budget 2022 n’est pas à la hauteur de leurs attentes en matière d’éducation. 

Le budget 2022, justement, il en a été question tout au long de la semaine. Le gouvernement a mis les dernières touches au texte qui arrive la semaine prochaine au Parlement. Mercredi, le ministre de l’État et des Finances a rencontré les différents partis pour leur présenter les lignes générales de ce que propose le gouvernement. Ce budget doit relancer l’économie portugaise après quasiment deux ans de crise sanitaire. Ajustements fiscaux, augmentation des salaires dans la fonction publique, voilà quelques unes des options qui sont discutées. Le texte sera débattu à l’Assemblée dans 15 jours.

Autre actualité marquante de la semaine, la crise à l’hôpital de Setúbal.

87 médecins, chefs de services et d’unités, ont posé leur démission pour dénoncer le manque de moyens criant du centre hospitalier. La semaine dernière, le directeur clinique a démissionné. L’annonce de l’embauche de 10 nouveaux médecins par le gouvernement n’a pas apaisé la situation.La structure manque de personnel et d’argent. De nombreux services sont au bord de la rupture. Selon les témoignages, les patients passent parfois des heures sur des brancards.

Le symptôme d’un problème généralisé dans le système de santé portugais où les conditions de travail sont peu attractives pour les jeunes médecins qui préfèrent partir dans le privé ou à l’étranger.

Enfin, la fête du cinéma français a commencé jeudi à Lisbonne. Une programmation contemporaine et variée, dont vous pourrez profiter dans 9 villes du Portugal au cours du mois d’octobre. Par exemple ce soir à Oeiras, vous pouvez voir le film "Un Triomphe", avec Kad Merad. Toute la programmation est en ligne. 

Je vous souhaite un très bon week-end, restez à l’écoute !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article