Les infos de la semaine : la douche froide des footballeurs portugais, de nouvelles mesures en prévision face au Covid, chiffres du tourisme, centenaire de Saramago

20 novembre 2021
Télécharger le podcast

C’est l’heure du récap de l’actualité sur la French Radio.

La semaine a commencé par une grosse désillusion pour les footballeurs portugais et leurs supporters.

Après la défaite à domicile dimanche soir face à la Serbie, 2-1, la Seleção rate son ticket pour la qualification en Coupe du Monde. Il faudra passer par les barrages au printemps prochain. Des matches à élimination directe pour avoir la chance de faire partie des derniers qualifiés au Mondial 2022. 

Ces derniers temps, le Portugal s’est montré décevant malgré une équipe composée de nombreux talents. Les critiques pleuvent sur le sélectionneur Fernando Santos, qui a pris ses responsabilités à l’issue du match mais ne compte pas abandonner son poste. Santos assure qu’il a “toutes les facultés pour emmener le Portugal au Qatar.” Au cours de la semaine, il s’est engagé à démissionner s’il ne réalise pas cet objectif.

Quelles mesures adopter face à la reprise de la pandémie ?

Cette semaine la Direction générale de la santé a enregistré jusqu’à 2500 cas quotidiens. Le nombre d'hospitalisations augmente lui aussi, même si les proportions sont bien moindres grâce au vaccin. La distribution de la troisième dose aux plus de 65 ans et aux personnes vulnérables avance. 

Hier après-midi, le gouvernement a convoqué virologues et épidémiologistes pour la première réunion Infarmed depuis le mois de septembre. Pour anticiper au mieux le développement de l’épidémie cet hiver, outre l’accélération de la vaccination, les spécialistes de santé publique proposent notamment le recours au télétravail quand cela est possible, la généralisation du masque dans tout rassemblement de personnes et le testage massif de la population. 

A Madère, le gouvernement autonome a déjà pris des dispositions.

L’Union européenne a placé l’archipel sur sa liste rouge en raison de l’augmentation du nombre de cas. Dès aujourd’hui, il faudra non seulement être vacciné mais aussi testé pour pouvoir aller au restaurant, au cinéma ou encore chez le coiffeur. Les habitants seront soumis à un test hebdomadaire. Jusqu’ici les autorités pratiquaient un test toutes les deux semaines pour contrôler a situation épidémique. 

Mardi, c’était le début du procès de Rui Moreira .

Le maire de Porto est jugé dans le cadre de l’affaire Selminho. Il est accusé d’avoir favorisé l'immobilier de sa famille au détriment de la municipalité. Selminho étant le nom de l’entreprise familiale. En mai, le tribunal d'instruction criminelle de Porto a décidé de traduire l’édile en justice, au motif que Rui Moreira, "en tant que maire et dans l'exercice de ses pouvoirs, a agi en violation flagrante de la loi". Rui Moreira est accusé d’avoir agi en faveur de l’entreprise Selminho dans le cadre de la construction d’un immeuble au bord du Douro.

Les premiers chiffres du tourisme sont tombés cette semaine.

Entre janvier et septembre 2021, le secteur a généré 355,5 millions d'euros de revenus. C’est plus que sur toute l’année 2020. Rien qu’au mois de septembre, les hébergements touristiques ont accueilli 2,1 millions de visiteurs.

En revanche, le secteur est encore loin d’avoir récupéré d’une crise sanitaire qui l’a ramené 25 ans en arrière. Sur les neuf premiers mois de 2021 combinés, le Portugal a enregistré moins de la moitié du nombre de nuitées comparé à 2019. Presque deux tiers des locations touristiques sont restées vides.

Le 16 novembre a marqué le commencement officiel du centenaire de l’écrivain José Saramago.

Un an de célébrations et d’événements autour du poète et prix Nobel de littérature portugais, né le 16 novembre 1922. Pour inaugurer ce centenaire, le président Marcelo Rebelo de Sousa a décoré José Saramago à titre posthume du grand collier de l’ordre de Camões, qui distingue les services rendus à la langue portugaise.

Bon week-end !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article