Flash : trois mois de Covid-19 au Portugal, premier bilan du déconfinement, les prévisions de Marcelo et Costa

02 juin 2020
Télécharger le podcast

Trois mois de coronavirus au Portugal

On vous propose aujourd'hui un flash spécial, puisque ce mardi, cela fait exactement trois mois que le premier cas de Covid-19 a été détecté au Portugal. Et durant ce trimestre, 800 000 tests de dépistage ont été réalisés dans le pays. Le Portugal figure donc à la 18e place au classement mondial des pays qui dépistent le plus leur population. Le journal i rappelle ce matin que la région Nord a été le principal foyer de contamination durant la pandémie, mais que la région de Lisbonne recense désormais trois fois plus de cas positifs depuis le début du déconfinement, notamment dans des quartiers défavorisés de la banlieue lisboète.

Bilan épidémiologique : 1 424 morts et 32 700 cas positifs

On en vient donc au bilan quotidien établi par la Direction générale de la santé. Avec 1 424 morts déplorés ce matin et 32 700 cas positifs, le taux de létalité du virus au Portugal est désormais de 4,3 %. Deux Portugais sur trois qui y ont succombé avaient plus de 80 ans. A noter que sur les 200 nouvelles personnes contaminées recensées hier, 193 se trouvent dans la région de Lisbonne, qui suscite une vigilance accrue des autorités sanitaires. 

Immenses files d'attente dans les centres commerciaux

Des centaines de personnes à l'entrée des centres commerciaux. Ces files d'attente ont marqué le début hier de la troisième phase de déconfinement. La plupart des consommateurs se sont rués sur les magasins de vêtements. De nombreux citoyens, aussi, ont été vus à l'entrée des Lojas de Cidadão, pour connaître leurs droits et les aides de l'Etat dont ils peuvent bénéficier en cette période de transition. Enfin, l'affluence était moins importante dans les crèches hier, qui ont rouvert alors qu'on célébrait justement la journée mondiale de l'enfance. Seul un tiers des enfants s'y sont présentés.

Ce retour à la vie normale attendra un peu dans la région de Lisbonne, où les centres commerciaux, les Lojas de Cidadão et les crèches resteront fermés au moins jusqu'à jeudi. Le gouvernement examinera à ce moment-là le bilan épidémiologique et décidera s'ils peuvent rouvrir ou non.

Les prochains mois vus par Marcelo et Costa

Le Jornal de Noticias propose ce matin une édition spéciale pour marquer ce trimestre de coronavirus au Portugal. Le quotidien portugais publie deux tribunes, l'une du président Marcelo Rebelo de Sousa, l'autre du Premier ministre Antonio Costa. 

Le chef de l'Etat souligne d'abord que l'aide européenne sera une "occasion unique" pour le Portugal de changer de conjoncture, mais aussi de structure. Le pays devrait percevoir 26 milliards d'euros sur les 750 du fonds de relance proposé par la Commission européenne. Il va falloir faire preuve de "bons sens", insiste le président, lorsqu'il s'agira d'utiliser cet argent pour relancer le pays, avec "une vision à long terme", ajoute-t-il.

Le chef du gouvernement, de son côté, appelle à l'auto-discipline des Portugais pour "tourner la page" de cette crise sanitaire. Il faudra d'ailleurs tourner plusieurs pages, certainement pendant plus d'un an, pour venir à bout du coronavirus. Antonio Costa annonce, je cite, qu'"il va falloir redoubler d'efforts sanitaires, à l'automne ou cet hiver, pour éloigner le scénario d'une deuxième vague."

Un conseiller spécial pour la relance économique

Et pour coordonner et négocier la reprise économique du pays, le Premier ministre socialiste a décidé de faire appel à un conseiller spécial, qui porte quasiment le même nom que lui. Cet homme de 68 ans s'appelle Antonio Costa Silva. Il est le PDG de la compagnie pétrolière portugaise Partex. Une grande partie de sa carrière a été liée au secteur de l'énergie. Parmi les huit dossiers stratégiques qu'il aura à traiter, citons le transport ferroviaire, les infrastructures portuaires, la gestion des ressources en eau, les compétences numériques des petites et moyennes entreprises ou encore le renforcement des investissements dans le système de santé national.

Météo : les averses se maintiennent

Un mot sur la météo pour refermer ce flash : ce mardi le ciel sera parfois très nuageux et des averses sont attendues partout dans le pays, sauf à Porto, Lisbonne et Sagres. Quelques orages ne sont pas à exclure dans les régions Nord et Centre. Pour ce qui concerne les températures, on attend cet après-midi 24 degrés à Porto, 26 à Coimbra, de nouveau 26 à Evora, mais aussi 24 à Lisbonne et enfin dans le sud, 23 à Sagres et 25 à Faro.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article