Flash : rues bleues de Lisbonne, hausse de l'immobilier, "Final 8" à huis clos, Porto quasi champion

10 juillet 2020
Télécharger le podcast

De mystérieuses rues bleues à Lisbonne

On connaissait la fameuse rue rose de Lisbonne, la rua Nova do Carvalho. Les Lisboètes et les quelques touristes découvrent désormais les rues bleues de la capitale. Ces derniers jours, la rua dos Bacalhoeiros, dans le quartier de la Baixa, a en effet été repeinte en bleu. Deux autres artères sont en passe de l'être : les rues Nova da Trindade et João das Regras. Cette peinture bleue au sol indique que la rue est désormais réservée aux piétons. Les commerçants peuvent y installer leurs terrasses. La mairie de Lisbonne a décidé de profiter de la pandémie de coronavirus pour accélérer la piétonnisation des quartiers historiques. Un premier bilan sera tiré à la fin de l'année. Les élus décideront alors s'ils maintiennent ces rues fermées à la circulation.

Des familles aidées par les municipalités pour se loger

A la crise sanitaire succède désormais celle du logement. Beaucoup de Portugais ou de résidents au Portugal ont perdu des revenus ces derniers mois. Aussi, le règlement du loyer devient parfois très compliqué. Le Jornal de Noticias rapporte ce matin que les municipalités aident désormais des milliers de familles à se loger, 5 000 au total. Un fonds d'urgence a été débloqué, les aides vont de 60 à 500 euros par mois, mais elles oscillent généralement entre 100 et 200 euros par mois. A Lisbonne, par exemple, près d'un millier de familles ont bénéficié de l'allocation logement depuis son lancement en 2013. Elles sont actuellement 238 à en bénéficier. Dans la commune toute proche d'Oeiras, les demandes d'aides ont augmenté de 60 % depuis l'apparition du coronavirus.

Le prix des maisons encore en hausse en début d'année

La hausse des prix dans le secteur de l'immobilier s'est encore accélérée en début d'année. Le prix moyen des maisons vendues au Portugal était de 1117 euros par mètre carré lors du premier trimestre 2020, c'est 10 % de plus que lors du premier trimestre 2019. La hausse de prix s'est donc maintenue à "un rythme record", constate le Jornal de Negocios, qui s'appuie sur les données divulguées hier par l'Institut national des statistiques. "Les effets de la pandémie ne se sont pas encore fait sentir", ajoute le quotidien.

Bilan épidémiologique : 1 644 morts et 45 277 cas positifs

Les seuil des 400 cas positifs au coronavirus a de nouveau été franchi hier : 418 exactement, dont 328 dans la région de Lisbonne et de la vallée du Tage. Le nombre des personnes contaminées approche les 45 300. Treize décès ont également été recensés ces dernières 24 heures, il s'agit du nombre le plus élevé depuis le 1er juin. Le Portugal recense donc désormais 1 644 morts.

Football : le "Final 8" à huis clos

La décision était très attendue des amateurs de football. Tous gardaient un petit espoir d'assister aux matchs de prestige qui auront lieu en août à Lisbonne. Mais l'UEFA l'a annoncé hier, les phases finales de la Ligue des champions se joueront bien à huis clos. Pour des raisons sanitaires, le public ne pourra donc pas se rendre dans les stades du Benfica et du Sporting, où auront lieu les matchs. L'instance européenne du football préfère jouer la carte de la prudence, alors que la banlieue nord de Lisbonne est appelée à se confiner actuellement.

Le FC Porto quasi champion

Toujours en football, sauf énorme surprise désormais, le FC Porto devrait remporter ces prochains jours un nouveau titre de champion du Portugal. Les Dragons ont battu hier Tondela 3-1 et ont été accueillis à leur retour à Porto par 300 supporters festifs, malgré les recommandations sanitaires. Benfica pointe désormais à huit points derrière le leader. Les Aigles ont encore déçu hier, en décrochant le match nul 1-1 sur le terrain de Famalicão. Le FC Porto est donc presque assuré d'un 29e titre de champion à trois journées de la fin de la Liga NOS. 

Météo : une belle journée

La météo enfin, le soleil répondra encore présent ce vendredi. Le ciel sera parfaitement dégagé et les températures atteindront les 38 degrés à Evora. D'ailleurs, tout l'intérieur du pays reste en alerte jaune en raison de cette vague de chaleur, qui va se maintenir tout le week-end. Cet après-midi, 31 degrés sont annoncés à Lisbonne, 27 à Sagres, 30 à Faro, de nouveau 31 à Coimbra et enfin 26 à Porto.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article