Flash : nouvelles règles sanitaires, incendies, procès de djihadistes, attaques d'orques, hommage à Paulo Branco

15 septembre 2020
Télécharger le podcast

De nouvelles règles sanitaires en vigueur depuis minuit

Le Portugal change de braquet dans la lutte contre le coronavirus à partir d'aujourd'hui. Depuis minuit, le pays est passé en état de contingence et les règles sanitaires sont désormais plus strictes que sous l'état d'alerte jusqu'alors en vigueur. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits sur la voie publique. La vente d'alcool est interdite partout dans le pays à partir de 20 h, de même que sa consommation dans les espaces publics. Les commerces vont désormais ouvrir à 10 h et fermer entre 20 h et 23 h, selon les décisions municipales. Les bars, les discothèques et les enceintes sportives resteront fermés. Seuls les bars qui font aussi restaurant ou les restaurants pourront continuer à recevoir des clients jusqu'à minuit et fermer à 1 h du matin. 

Pour plus de précisions sur ces nouvelles règles sanitaires, vous pouvez retrouver sur notre page Facebook l'interview de Laurent Goater, conseiller consulaire des Français du Portugal.

Bilan épidémiologique : 1 871 décès et 64 600 cas positifs

Un point rapide sur le bilan épidémiologique au Portugal : 613 nouveaux cas de coronavirus et quatre morts ont été annoncés hier, ce qui porte le nombre d'infections recensées à 64 600 et celui des décès à 1871. 

Un incendie "de grandes dimensions" en cours autour de Proença-a-Nova

Un incendie d'ampleur s'est déclaré dimanche à Proença-a-Nova, dans le centre du Portugal. Déjà 15 000 hectares seraient partis en fumée, sur un périmètre de 60 km au total, entre Tomar et Castelo Branco. Une trentaine de personnes ont dû être évacuées de petits villages près d'Oleiros. Aucune victime mortelle n'est à déplorer pour l'instant. Plus de 1000 pompiers sont mobilisés, sept d'entre eux ont été blessés en combattant les flammes, dont deux gravement.

Des djihadistes portugais jugés à partir d'aujourd'hui à Lisbonne 

Sept djihadistes portugais sont jugés à partir d'aujourd'hui à Lisbonne. Mais seuls deux d'entre eux, qui sont emprisonnés au Portugal, vont comparaître devant la cour pénale centrale. Ils sont notamment accusés d'avoir recruté des combattants pour Daesh et d'avoir financé des organisations terroristes. Les cinq autres accusés se trouveraient en Syrie. L'un d'eux a été fait prisonnier par les forces kurdes et les quatre autres seraient peut-être déjà morts, puisque l'Etat islamique a perdu son dernier bastion en Syrie l'an passé. 

Plusieurs attaques d'orques au large des côtes portugaises

Les orques passent à l'attaque au large des côtes portugaises et espagnoles. Plusieurs attaques de bateaux par ces mammifères marins d'ordinaire sociables ont été recensées depuis deux mois. Ces derniers jours, des signaux de détresse sont arrivés d’équipages en difficulté à la suite du passage d’un groupe d’orques, près de leurs embarcations. Des dégâts physiques et matériels ont été occasionnés. Le 11 septembre, une orque de 10 m a percuté l’arrière d’un yacht à quinze reprises, selon le propriétaire du bateau. Fin août, un navire français expliquait avoir été pris en chasse par ces mammifères. Pour les scientifiques, c'est l'incompréhension. Ces derniers sont inquiets de ce changement comportemental et s’interrogent sur les effets du stress sur cette espèce en danger.

Hommage au producteur Paulo Branco à la Cinémathèque française

Le producteur de cinéma Paulo Branco à l'honneur de la Cinémathèque française. On a appris hier qu'un cycle lui sera consacré à Paris du 10 au 21 février prochain, avec une rencontre et des projections. Le Portugais, qui avait débuté sa carrière dans la capitale française, a produit d'innombrables films depuis les années 1980, notamment ceux de Manoel de Oliveira. Celui qui est aussi considéré comme le "roi des producteurs indépendants" a aussi contribué à l'essor de la carrière de plusieurs réalisateurs français, comme Olivier Assayas ou Christophe Honoré.  

Football : Benfica débute sa campagne européenne ce soir

Un petit mot de football, pour signaler que le Benfica entame sa campagne européenne ce soir. Les Aigles de Lisbonne jouent leur premier match de qualification pour la Ligue des champions à 19 h face au club grec du Paok Salonique. "La défaite est interdite", annonce ce matin le journal sportif A Bola, qui rappelle que jouer la Coupe d'Europe est l'un des objectifs du Benfica cette saison.

Météo : une journée agréable en perspective

La météo enfin, après les averses d'hier dans le nord, le soleil est de retour aujourd'hui. Seules quelques gouttes sont attendues du côté de Viana do Castelo. Partout ailleurs, le ciel ne sera que partiellement nuageux et les températures restent très agréables. Vingt-cinq degrés sont attendus à Porto cet après-midi, mais aussi 28 à Coimbra, 26 à Lisbonne et Sagres, 27 à Faro et enfin 30 à Evora. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article