Flash infos : vers une "libération totale du pays", vaccination en attente, remaniement, pyromanie, collision, football

21 juillet 2021
Télécharger le podcast

Costa prévoit une libération totale du pays à la fin de l'été et une croissance record ensuite 

Une "libération totale du pays" à la fin de l'été. C'est ce qu'a annoncé hier le Premier ministre Antonio Costa. Le chef du gouvernement a précisé qu'il faudrait attendre l'immunité de groupe, fin septembre, pour que toutes les restrictions sanitaires soient levées. António Costa a souligné par ailleurs que "toutes les prévisions" indiquent qu'entre 2021 et 2022, l'économie portugaise pourrait connaître une croissance d'environ 9 %.

La liste d'attente s'allonge pour les jeunes qui souhaitent se faire vacciner

Le plan de vaccination du Portugal connaît son premier accroc. Plus de 90 000 jeunes de plus de 20 ans se trouvent actuellement sur file d'attente. Les vaccinodromes sont débordés face à la hausse subite de la demande. Rien que la semaine dernière, le Portugal a vacciné 1,7 millions de personnes, entre la première et la deuxième dose. Mais faute de vaccins disponibles pour tout le monde, de nombreux jeunes, frustrés, ne peuvent plus prendre rendez-vous en ligne. Le coordinateur du plan de vaccination déclare ce matin dans les colonnes du journal Publico que d'ici fin août-début septembre, tous les jeunes auront accès à la première dose du vaccin.

Les Portugais souhaitent un remaniement ministériel 

Du changement au sein du gouvernement. Voilà ce que souhaitent de nombreux Portugais, selon un dernier sondage publié par l'agence de données Intercampus et dont se fait l'écho ce matin le Jornal de Negocios. Trois quarts des sondés préconisent un remaniement de l'exécutif et près de deux tiers souhaitent que ces changements prennent forme le plus rapidement possible. Selon le sondage, le pire ministre reste celui de l'Intérieur, Eduardo Cabrita. En revanche, la ministre qui a la cote est Marta Temido, en charge de la Santé.

Un ingénieur électricien de 38 ans soupçonné d'être à l'origine de 16 incendies arrêté 

Un présumé pyromane derrière les barreaux. Après une grosse enquête, un homme de 38 ans a été arrêté lundi par la police. Cet ingénieur électricien est soupçonné d'être à l'origine de 16 départs de feu ces dernières années, dont celui de Mação en 2017, dans le centre du Portugal, durant lequel 33 000 hectares étaient partis en fumée. L'homme aurait déclenché les sinistres à l'aide d'appareils électriques qu'il aurait lui-même préparés et programmés, plusieurs jours à l'avance. Aucun décès ni blessures graves n'ont été à déplorer lors des incendies dont il serait à l'origine.

Trois blessés, dont un bébé, dans une violente collision à Lisbonne

Trois blessés, dont un bébé de sept mois et sa mère, ont été transportés à l'hôpital hier après une violente collision à Lisbonne. A 17 h 15, un bus Carris a percuté six voitures qui étaient stationnées dans la rue de Marvila, au nord-est de la capitale. Une chute de tension du chauffeur de bus, pourtant très expérimenté, serait à l'origine de l'accident. 

Football : plusieurs clubs français et portugais s'affrontent cette semaine en amical

Un petit mot de football, puisque plusieurs matchs amicaux entre clubs français et portugais sont prévus cette semaine. Hier soir, le SCO d'Angers s'est incliné 2-0 face au Sporting. Les Angevins, pourtant dominateurs, ont plié face au réalisme du champion du Portugal. Dimanche soir, le Sporting recevra cette fois l'Olympique Lyonnais. Benfica, de son côté, affrontera demain à 20 h Lille. Le champion de France en titre jouera ensuite dimanche à 19 h 45 sur le terrain du FC Porto.

Météo : belle journée en vue

Enfin la météo, le temps d'aujourd'hui sera identique à celui d'hier. Une fois les quelques nuages du matin dissipés, une belle journée ensoleillée vous attend. Le district de Bragança, tout au nord-est du pays, reste en alerte jaune en raison de la chaleur. Trente-cinq degrés y sont attendus cet après-midi. Ailleurs, il fera 22 à Porto, 30 à Braga, 26 à Coimbra, 28 à Lisbonne, 24 à Sagres et 32 à Faro.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article