Flash infos : tests à la frontière espagnole, affaire Maddie McCann, pénurie de vélos, trésors nationaux, Seleção isolée

08 juin 2021
Télécharger le podcast

Polémique : l'Espagne impose désormais un test négatif pour traverser la frontière terrestre

Après la quarantaine anglaise, le test espagnol. Le Portugal est victime à nouveau des restrictions sanitaires imposées par un autre pays, en l'occurrence son voisin. La polémique a éclaté hier quand le gouvernement espagnol a décidé d'imposer un test négatif au Covid-19 ou un certificat de vaccination à tous ceux qui arrivent du Portugal et qui souhaitent traverser la frontière par voie terrestre. Le test peut être PCR ou antigénique et doit être réalisé dans les 48 heures précédant la traversée de la frontière. 

Les autorités portugaises menacent d'appliquer des mesures de réciprocité envers les Espagnols

Les autorités portugaises encaissent la décision, qui va ralentir encore le flux des touristes à l'aube de la saison estivale. "Ce ne peut être qu'une erreur", a réagi le gouvernement, qui menace d'appliquer des mesures de réciprocité envers les Espagnols. "C'est très étrange", a déclaré de son côté le président. Marcelo Rebelo de Sousa se dit solidaire du gouvernement d'Antonio Costa et ne comprend pas pourquoi son homologue espagnol ne l'a pas prévenu alors que les deux pays ont géré la frontière commune en bonne entente depuis le début de la pandémie.

Un voyant allemand prétend savoir où se trouve le corps de la petite Maddie en Algarve

Nouveau rebondissement dans l'affaire Maddie McCann. La petite fille anglaise, disparue il y a 14 ans en Algarve, serait "morte et enterrée dans une forêt située à 10 km de la Praia da Luz", à Lagos. C'est en tout cas qu'affirme Michael Schneider, un voyant allemand de 50 ans qui a déjà aidé la police de son pays à retrouver les restes de trois personnes disparues et donc à résoudre des enquêtes. Il dit avoir donné aux inspecteurs les coordonnées exactes de l'endroit où se trouverait le corps de la petite Maddie. Les policiers poursuivent actuellement leur enquête, qui n'a jamais abouti.

La production de vélos ne suffit plus pour répondre à la demande au Portugal

Une pénurie de vélos menace le Portugal. En en fabriquant 2,7 millions en 2019, le pays est pourtant devenu le premier producteur de l'Union européenne. Mais le rythme de production, ralenti par les difficultés à s'approvisionner en composants chinois, ne suffit plus pour répondre à la demande. A la faveur de la pandémie, qui a changé les habitudes de mobilité, le marché du vélo explose au Portugal. Les ventes ont augmenté de 80 % dans certains grands magasins à Lisbonne l'an passé, rapporte le Diario de Noticias. Et sur un site comme OLX, l'équivalent du Bon Coin en France, les deuxièmes biens les plus recherchés actuellement sont des vélos.

Les gendarmes interrompent une fête payante avec 200 personnes à Albufeira

Les festivités n'auront pas duré longtemps. Samedi soir, à l'heure du coucher de soleil, les gendarmes ont interrompu une fête où se trouvaient 200 personnes à Albufeira. Toutes étaient réunies autour dans le jardin extérieur d'un restaurant, avec une piscine et une plage artificielle, pour écouter de la musique. L'entrée était payante, a fait savoir la gendarmerie, qui également fait fermer samedi deux snacks bars qui travaillaient après l'heure limite de 22 h 30.

De nouveaux "trésors nationaux" intègrent officiellement le patrimoine portugais

Le patrimoine portugais s'enrichit officiellement de nouveaux objets. Un décret publié hier au Journal officiel a allongé la liste de ce que l'on appelle les "trésors nationaux". En clair, des objets classés d'intérêt national. C'est le cas de trois astrolabes, de six pirogues qui comptent parmi les plus anciens navires découverts au Portugal, mais aussi de dix canons ou encore du squelette de l'enfant de Lagar Velho, découvert à Leiria en 1998 et daté d'environ 25 000 ans.

Football : l'équipe nationale portugaise placée à l'isolement à quatre jours de l'Euro

En football, toute l'équipe nationale portugaise est désormais placée à l'isolement. Une mesure de précaution à quatre jours du début de l'Euro, après que le capitaine espagnol Sergio Busquets a été testé positif au Covid-19 à l'issue du match amical contre le Portugal vendredi dernier (0-0). Pour l'instant, ni Cristiano Ronaldo ni ses coéquipiers n'ont été testés positifs. Quasiment toute la Seleção est désormais vaccinée. On en profite pour signaler que ce soir, la France joue son deuxième match de préparation face à la Bulgarie à 20 h 10 heure portugaise.

Météo : très belle journée en perspective, jusqu'à 35 degrés à Evora

La météo enfin, c'est de nouveau une très belle journée qui s'annonce, sous le soleil. Le ciel ne sera que partiellement nuageux que dans la région de Porto, où il fera cet après-midi 20 degrés. Ailleurs, il va faire plus chaud, notamment à Braga où on annonce 28 degrés, à Coimbra 25, à Lisbonne 28, à Sagres 23 et à Faro 31. C'est enfin du côté d'Evora qu'il fera le plus chaud ce mardi avec 35 degrés.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article