Flash infos : nombre record de résidents étrangers, réunion Infarmed, carnaval annulé à Madère, des élections en pleine pandémie, débat PS/PC

05 janvier 2022
Télécharger le podcast

Plus de 109 000 nouveaux immigrés au Portugal en 2021

C’est la une du Diário de Noticias ce matin. Un nombre proche des niveaux d’avant la pandémie - en 2019, ils étaient un tout petit peu plus de 110 000. Au total le Portugal compte 771 000 résidents étrangers, un record, qui ne demande qu’à être battu puisque la tendance est à la hausse. 

Le Service des étrangers et des frontières doit encore préciser le détail de ces chiffres, mais selon toute vraisemblance, la communauté brésilienne est la plus nombreuse, suivie par les Britanniques.

Une réunion Infarmed aujourd’hui pour décider des mesures à prendre après le 9 janvier face à la pandémie de Covid-19.

A quel point les restrictions vont-elles se poursuivre, dans un contexte où le nombre de cas explose mais les autres indicateurs de gravité, autrement dit les hospitalisations et les décès, restent plutôt stables ? Les hôpitaux ne sont pas sous pression comme en janvier 2021.

Hier le Portugal a enregistré 25 836 nouveaux cas. Le taux d’incidence se situe autour de 1800 cas pour 100 000 habitants. Les spécialistes interviewés dans le journal Público appellent à la prudence, avec le port du masque, le maintien du télétravail quand c’est possible mais ne pensent pas qu’il faille mettre en place des restrictions plus sévères.

A Madère, le gouvernement autonome annule les fêtes de Carnaval, qui se déroulent habituellement fin février. 

Pour l’exécutif local, les conditions de sécurité en termes de santé publique ne sont pas réunies pour l’événement, notamment pour les répétitions qui précèdent le festival.

Les fêtes de Carnaval attirent du monde à Madère ; il s’agit donc aussi d’éviter toute situation pouvant engendrer davantage de contaminations. Actuellement, l’archipel enregistre en moyenne mille nouveaux cas par jour

Les élections législatives, elles, auront bien lieu le 30 janvier.

Compte tenu de la contagiosité du variant Omicron, 400 000 personnes pourraient être à l’isolement au moment du scrutin, selon le mathématicien Carlos Antunes. 

Le vote anticipé sera mis en place comme pour l’élection présidentielle et les municipales en 2021, le gouvernement va même doubler les capacités. Mais toute personne qui se déclare positive après le 23 janvier ne sera de facto plus en mesure d’aller voter. Une situation pour laquelle il est très difficile d’envisager des solutions à ce stade.

Les dissensions entre le Parti socialiste et les communistes mises en lumière hier soir lors du débat entre António Costa et Jerónimo de Sousa.

Les anciens alliés politiques de la "Geringonça" - le machin - se faisaient face avant les élections.

Leurs désaccords ont provoqué le rejet de la loi de finances en octobre dernier et la dissolution du parlement.

António Costa s’est montré plus virulent que son ex-partenaire, qu’il a accusé “d’irresponsabilité” dans la crise politique du budget. Le leader du parti communiste, lui, a préféré ne pas fermer totalement la porte à un nouvel accord à la suite du scrutin, tenant un discours plus rassembleur que le Premier ministre.

Enfin quelques nouvelles de l’attaque informatique contre le groupe Impresa.

Elle est encore en cours, mais les chaînes SIC et le journal Expresso ont réussi à développer des sites provisoires. Ils sont donc de retour en ligne depuis hier soir. Retrouvez le site de SIC ici et celui d'Expresso.

Le temps sera mitigé.

Prévoyez des averses et des nuages, avec quelques éclaircies ici et là au cours de la journée.  Côté températures, ça se rafraîchit. Au plus chaud de la journée, il fera 9 degrés à Viseu et 13 à Coimbra. Comptez 14 à Porto et Braga. Il fera aussi 14 à Evora, 15 degrés à Lisbonne et 16 à Faro.

Excellente journée.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article