Flash Infos - La mort d'"Otelo" emblème de la révolution des Œillets, les médecins épuisés, troisième journée des JO de Tokyo

26 juillet 2021
Télécharger le podcast

Otelo Saraiva de Carvalho, emblème de la Révolution

A la une de l’actualité portugaise ce matin : la mort hier d’Otelo Saraiva de Carvalho, figure centrale de la révolution des Oeillets. Il avait 84 ans. Le commandant Otelo est considéré comme le “cerveau” de la rébellion des capitaines qui a mené à la chute de la dictature salazariste, le 25 avril 1974. Né au Mozambique, engagé dans l’armée à 19 ans, ses années de service dans les territoires colonisés au cours des années 1960 et 1970 ont pétri ses convictions anticoloniales.

Il est aujourd’hui l’un des symboles de l’avènement de la démocratie au Portugal, quand bien même la suite de sa carrière a été plus controversée. En 1987, Otelo a été condamné à 15 ans de prison pour complicité morale dans des attentats d’extrême gauche, avant d’être amnistié neuf ans plus tard.

Depuis l’annonce de sa mort, les hommages se multiplient. Le président Marcelo a salué hier un protagoniste essentiel dans un moment décisif de l’histoire portugaise. Quant au Premier ministre Antonio Costa, il a souligné la générosité et le dévouement d’un homme qui a permis une révolution sans effusion de sang. 

Les funérailles d’Otelo Saraiva de Carvalho auront lieu ce mercredi. 

La pandémie épuise les médecins

2625 nouveaux cas de Covid et 8 morts enregistrés hier dans le pays. En tout, 879 personnes sont hospitalisées à cause du coronavirus, dont 193 en soins intensifs selon la direction générale de la santé. En fin de semaine dernière, le Portugal a atteint des chiffres jamais vus depuis le mois de mars. 

Une situation épidémique encore très compliquée, qui épuise les soignants. Dans une lettre ouverte adressée à la population et publiée ce week-end, les médecins généralistes demandent de pouvoir revenir à leur ancien métier, celui de médecins de famille.

Ils expliquent que la pandémie les empêche depuis des mois de s’occuper correctement de leurs autres patients, les malades non Covid. Des médecins exténués par un rythme de travail intensif, week-ends et jours fériés inclus. Ils affirment qu’il est possible de réfléchir à d’autres formes d’organisation, afin de pouvoir prendre en charge les patients Covid et les autres.

Marcelo encourage la vaccination

Pour sortir de la crise sanitaire, le président de la République a réaffirmé hier que la vaccination était le moyen le plus sûr de combattre la pandémie. Il appelle les Portugais à se faire vacciner. A ce jour, la moitié de la population est complètement immunisée contre le Covid et 66% des habitants ont au moins reçu une dose. 

Pas encore de médaille aux JO de Tokyo

La troisième journée des Jeux olympiques a commencé dans la nuit à Tokyo. Pour le moment, les athlètes portugais n’ont pas encore ouvert le compteur des médailles. 

En judo, Telma Monteiro a été éliminée. Médaillée en bronze à Rio en 2016 en catégorie moins de 57 kilos, elle faisait partie des espoirs du Portugal cette année. Elle a chuté cette nuit en huitième de finale face à la Polonaise Julia Kowalczyk.

A suivre aujourd’hui, la rencontre Portugal-Bahrein à l’occasion des phases de groupe en handball. Samedi lors de leur premier match, les joueurs portugais ont été battus par l’Egypte. 

Un mot de météo

C’est une très belle journée qui s’annonce sur tout le pays, avec un temps ensoleillé du nord au sud. Du côté des températures, comptez 23 degrés à Porto, 24 à Guarda et Sagres, 28 à Lisbonne, 30 à Santarem et Bragança, et 32 à Evora et Faro. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article