Flash infos : Covid-19 - pour Costa pas de mesures drastiques mais de la prudence, des covido-sceptiques dans l'Armée, suspension du projet de pont à Porto, démographie en 2020

17 novembre 2021
Télécharger le podcast

 "Nous ne pouvons pas nous reposer à l'ombre de la vaccination"

Les mots d’António Costa hier au sujet de l’évolution de la pandémie. Le Premier ministre estime que la hausse actuelle du nombre de cas de Covid-19 "est une source de préoccupation," bien que le Portugal soit relativement épargné en raison d’une large couverture vaccinale.

António Costa balaie le retour à des mesures aussi drastiques que l’hiver dernier, néanmoins il souligne la nécessité de bien respecter les gestes barrières. Il attend la réunion Infarmed de vendredi pour annoncer des mesures mais à ses yeux, la saison de Noël est particulièrement risquée avec les mouvements de population et les réunions de famille. "Plus l’on agit tard, dit-il, plus les risques sont grands.”

Interrogé hier soir, le président Marcelo Rebelo de Sousa s’est montré favorable à l'obligation du port du masque dans la rue. Le retour du port du masque au travail est aussi évoqué. 

Hier, la Direction générale de la santé a recensé 1693 nouveaux cas et 9 morts des suites du Covid-19. 80 personnes sont actuellement hospitalisées en soins intensifs. Pendant ce temps, la troisième dose du vaccin continue d’être administrée aux personnes âgées et vulnérables.

Des militaires rétifs à la vaccination

Au sujet du vaccin, le Diário de Noticias révèle ce matin qu’il fait l’objet de résistances au sein des forces armées. Le pourcentage de soldats en activité qui ont refusé le vaccin est bien supérieur à la moyenne nationale.

Dans la Marine ce sont 10 % des effectifs, 6% dans l'armée de terre, qui n'ont pas voulu se faire vacciner. L'armée de l'air refuse quant à elle de publier ses données de vaccination. En comparaison, on est autour de 2% dans la société civile. 

Selon les sources citées par le quotidien, il y a des covido-sceptiques dans les forces armées, au point de mettre en péril certaines opérations. Une information démentie par le commandement.

Mais la semaine dernière, la Marine a annoncé une nouvelle épidémie de Covid-19 sur une frégate amarrée en Suède pour l’OTAN. Selon l' état-major des armées, la situation "n'a eu aucun impact sur la continuité de la mission", mais les personnes infectées (à ce jour 35 sur 182) doivent dormir dans le hangar du navire. En août, tout l'équipage d’un appareil déployé à Madère avait dû se confiner dans un hôtel de l’archipel. 

Plus de morts et moins de naissances.

L’Institut national de la statistique a publié ses données démographiques pour l’année 2020 au Portugal, année de la pandémie. Les décès ont augmenté de 10,3 % en 2020, et les naissances ont chuté de 2,5 %. Pourtant la population a tout de même augmenté, et ce grâce à l’immigration. Autre constat, les Portugais se sont moins mariés. Les mariages ont diminué de près de moitié l’année dernière.

210 réfugiés afghans sont arrivés à Lisbonne hier.

C’est ce qu’a annoncé le secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à la Coopération. Il s’agit essentiellement de femmes et d’enfants. Ils viennent se joindre aux 266 Afghans déjà accueillis au Portugal depuis la prise de pouvoir des talibans cet été et le retrait des forces militaires étrangères. Ces réfugiés sont pour la plupart des personnes qui ont travaillé avec les forces de l’OTAN ainsi que leurs familles. 

A Porto, l'appel d'offres pour le projet de construction du nouveau pont sur le Douro a été suspendu.

Le tribunal de Porto a accepté l'action intentée par un ingénieur candidat au concours. Ce pont doit relier Santo Ovídio, à Gaia, à Casa da Música, de l’autre côté du fleuve, en prolongeant la ligne jaune du métro. L’ingénieur en question conteste le déroulement du processus de l’appel d'offres.


Un garçon de 16 ans blessé par balle à la porte d’un lycée de Loures, hier. 

Un groupe d’une dizaine d’adolescents, responsable du coup de feu, aurait également jeté des bouteilles et des pierres après avoir été empêché d'entrer dans l'école. La victime a été touchée au genou. Sa vie n’est pas en danger. 

Le ciel sera légèrement nuageux.

En particulier dans la matinée, mais le soleil est toujours derrière les nuages. Les températures varient peu. Il fera 13 degrés à Viseu et 16 à Coimbra. Prévoyez 17 degrés à Lisbonne, Evora et Beja. Il fera 18 à Porto, 19 degrés à Braga et 19 également à Faro. 

Passez une très bonne journée !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article