Flash infos : confinement dès jeudi, transmission du virus "hors de contrôle", manif contre Le Pen, la vague de froid persiste

11 janvier 2021
Télécharger le podcast

Le nouveau confinement débutera jeudi 

Un nouveau confinement est inévitable au Portugal. C'est en substance ce qu'a déclaré hier soir le président Marcelo Rebelo de Sousa. Ce nouveau confinement, similaire à celui d'avril dernier, va entrer en vigueur jeudi prochain pour une durée de deux semaines. Tous les commerces non essentiels seront fermés, les bars et les restaurants y compris. Seules les écoles resteront ouvertes. Et le vote aux élections présidentielles sera maintenu. Toutes les nouvelles mesures sanitaires seront annoncées mardi par le gouvernement. Notamment celles concernant l'obligation de rester à domicile ou la possibilité, au contraire, de circuler librement.

"Les chaînes de transmission du virus sont hors de contrôle"

Le retour du confinement est évidemment dû aux mauvais bilans épidémiologiques de ces derniers jours. Ce dimanche, le Portugal déplorait encore 102 décès liés au Covid-19. Au total, le nombre de morts depuis le début de la pandémie s'élève à 7803 dans le pays. Le nombre de contaminations, 7500 hier, reste encore très élevé. "Les chaînes de transmission du virus sont hors de contrôle", titre en Une ce matin le Diario de Noticias. En conséquence, la pression sur les hôpitaux ne faiblit pas. Les patients qui souffrent d'autres pathologies que le covid ou qui doivent subir une intervention médicale sont inquiets, rapporte de son côté Publico. Le quotidien annonce en une ce matin que la ligne d'urgence du Service national de santé répond en moyenne à 27 000 appels par jour. 

Le patron de l'opposition placé à l'isolement

Le chef de l'opposition en isolement préventif. Rui Rio, le président du PSD, le parti social démocrate, devra resté confiné durant deux semaines. Une décision prise alors qu'il était en contact ce week-end avec Salvador Malheiro, le maire d'Ovar, qui a annoncé ce dimanche être positif au coronavirus. 

Manifestation de 200 personnes contre Le Pen et Ventura

Tous mobilisés contre Marine Le Pen, le fascime et le racisme. Environ 200 personnes se sont réunies hier sur la praça Luis de Camoes à Lisbonne, pour manifester leur colère contre la venue de la présidente du Rassemblement national au Portugal. Le Pen était présente ce week-end pour soutenir la candidature d'André Ventura à l'élection présidentielle du 24 janvier. Le leader de Chega, un parti de droite radicale populiste, a rappelé que son combat était identique à celui de Le Pen : en l'occurrence défendre une Europe chrétienne de culture et d'identité contre l'immigation massive et l'islamisme. 

Les stocks de sardines en hausse, les pêcheurs réclament une hausse des quotas

Voilà quinze ans qu'il n'y avait pas eu autant de sardines en mer. C'est ce qu'annonce ce matin le Jornal de Noticias. Le quotidien relaie les résultats d'une croisière scientifique d'un mois le long des côtes portugaises. Après une année 2019 déjà record, le nombre de sardines au large aurait encore augmenté de 35 %. Une bonne nouvelle pour les pêcheurs, qui après des années de sacrifices, disent-ils, réclament désormais l'augmentation des quotas de pêche. Le ministre de la Mer se dit optimiste quant à une réévaluation des quotas en mai prochain.

Football : statu quo en tête de la Liga NOS

En football, la 13e journée de championnat n'aura pas bousculé le statu quo en tête du classement. Le Sporting a battu le Nacional Madère 2-0. Porto n'a pas tremblé sur le terrain de Famalicão en s'imposant 4-1. Benfica s'est défait de Tondela 2-0. Résultat : le Sporting est toujours un solide leader de Liga NOS avec 35 points, devant le FC Porto et Benfica, qui partagent tous deux 31 points. En bas de classement, Famalicão, Boavista et Portimonense sont relégables. Ce soir, place à la Coupe du Portugal. Le Sporting joue à 21 h 15 sur le terrain du Maritimo Funchal à Madère pour une place en quart de finale.

Météo : un temps ensoleillé mais froid

La météo pour finir, aujourd'hui c'est un beau soleil d'hiver qui dominera le Portugal. Le ciel sera parfaitement dégagé sur l'ensemble du pays, mais les températures restent basses. Aussi le pays est toujours en alerte jaune en raison de la vague de froid qui devrait durer jusqu'à demain. Ce matin, il fera jusqu'à -3 à Bragança et Guarda et un maximum de 4 degrés à Sagres. Cet après-midi, 11 degrés sont attendus à Porto, 10 à Lisbonne, 12 à Sagres et 14 à Faro.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article