Flash : affaire Maddie McCann, port du masque dès demain, bilan sanitaire "complexe" et "grave", profs épuisés

27 octobre 2020
Télécharger le podcast

L'étau se resserre autour du principal suspect dans l'affaire Madeleine McCann

L'enquête se poursuit autour de l'affaire Maddie McCann, treize ans après la disparition de la petite fille anglaise en Algarve. Les enquêteurs allemands et anglais ont récemment participé à une réunion secrète au siège de la police judiciaire à Lisbonne, rapporte ce matin le Correio da Manha. Les Allemands restent sur leur position : pour eux, Maddie a été enlevée puis tuée par Christian Brueckner, un pédocriminel actuellement emprisonné en Allemagne pour trafic de drogues. Des éléments prouvant sa participation à d'autres crimes présumés ont été apportés par les enquêteurs portugais. Brueckner aurait ainsi tenté de kidnapper deux enfants en 2017, déjà en Algarve. Reste une inconnue dans l'affaire Maddie, selon l'investigation allemande : le lieu où le suspect aurait abandonné le corps de la petite fille.

Le port du masque obligatoire en extérieur à partir de demain mercredi

C'est officiel, le port du masque dans la rue sera obligatoire à partir de demain mercredi. Le président Marcelo Rebelo de Sousa a promulgué hier cette mesure approuvée par le Parlement vendredi dernier. Elle sera inscrite demain au Journal officiel et restera en vigueur durant 70 jours renouvelables.

Un bilan sanitaire "grave" et "complexe", selon la ministre de la Santé

Un petit bilan, comme chaque matin, sur la situation sanitaire dans le pays. Hier, près de 2500 cas positifs au coronavirus ont été recensés au Portugal, mais aussi 27 décès. Les autorités sanitaires soulignent que désormais, les trois quarts des personnes infectées présentent des symptômes, alors que la moitié cet été était asymptomatique. La ministre de la Santé, Marta Temido, a déclaré hier que la situation dans le pays était, je cite, "grave" et "complexe". Mais surtout qu'elle allait empirer encore début novembre. La ministre a appelé à la responsabilité de chacun pour ne pas que les hôpitaux soient engorgés cet hiver.

Le Budget du gouvernement pour 2021 bien parti pour être approuvé

Le projet de Loi de finances du gouvernement en bonne voie d'être approuvé. Des députés non inscrites ont annoncé hier qu'elles s'abstiendraient lors du vote. Cette décision assure mathématiquement l'approbation du Budget gouvernemental pour l'année prochaine, pour seulement trois votes de différence. Ce serait la première fois qu'un Budget soit adopté avec une aussi petite marge depuis la prise de pouvoir du Premier ministre socialiste Antonio Costa en 2015. Le vote en première lecture est prévu demain mercredi. 

Les profs d'université épuisés et proches du burnout, selon une étude inédite

Les professeurs d'université portugais sont sur les rotules. C'est ce que révèle une nouvelle étude de l'université de Porto. La moitié d'entre eux disent être épuisés à cause de la pandémie de coronavirus et 37 % sont en surmenage professionnel, proches du burnout. L'étude, sans précédent au Portugal, avait pour but de mettre en lumière cette réalité méconnue. Depuis quelques derniers mois, les professeurs d'université présentent des difficultés liées au sommeil et des symptômes d'anxiété.

Football : Benfica seul en tête de la Liga NOS après sa victoire hier soir

Un petit mot de football : Benfica s'est imposé 2-0 hier dans l'autre derby de Lisbonne face à Belenenses. Les Aigles sont donc seuls leaders du championnats portugais avec 15 points, devant Porto et le Sporting à égalité avec 10 points.

Météo : pluie au nord, soleil au sud

Enfin du côté de la météo, le pays sera divisé en deux aujourd'hui, avec un ciel très nuageux et des périodes de pluie sur la moitié nord, et du soleil et seulement quelques nuages sur la moitié sud, de Santarem jusqu'en Algarve. Dans le sud justement, on annonce 19 degrés sont attendus cet après-midi, 19 également à Lisbonne, mais aussi 17 à Coimbra et Porto. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article