Mehdi Benlahcen conseiller consulaire sortant présente sa liste

26 avril 2021
Télécharger le podcast

Conseiller sortant, Mehdi Benlahcen présente sa liste pour la campagne 2021.

Cette liste d’inspiration de gauche était arrivée en tête lors des élections de 2014, et c’est dans ce but que Mehdi Benlahcen se représente à ces élections. Avec une liste de 7 personnes issues des diverses catégories socio-professionnelles (fonctionnaires, professions libérales, entrepreneurs ou retraités) et de toutes les régions du Portugal se veut une possibilité d’aider les français vivants au Portugal dans leurs démarches et le fait qu’elle soit composée de personnes vivant au Portugal depuis longtemps, luso-descendants pour certain ou mariés avec un portugais donne de la crédibilité à l’ensemble.

Par ailleurs, Mehdi Benlahcen insiste aussi sur le rôle et les compétences des conseillers consulaires, qui sont strictement définis et desquels on ne peut sortir sans risquer de se faire rappeler à l’ordre par les autorités françaises.

Satisfaite de son bilan, cette liste veut continuer à faciliter la vie et les projets des français résidents au Portugal ou souhaitant le devenir et à apporter ses compétences sur les sujets sur lesquels les conseillers consulaires ont leur mot à dire, tout en étant force de proposition auprès des autorités françaises.

Une proposition retient particulièrement notre attention, donner la capacité aux conseillers consulaires d’établir les certificats de vie pour les retraités titulaires de pensions versées par des caisses de retraite françaises mais vivant à l’étranger. Cette formalité annuelle est une cause d’inquiétude pour nombre d’entre eux, les élus locaux en France ont cette possibilité, pourquoi ne pas en doter les conseillers des français de l’étranger ?

La campagne bat son plein, nous vous avons présenté les 7 listes en course dans ces élections, à vous de faire voter choix, le vote ayant lieu dans les bureaux de vote le 30 mai et par internet entre le 21 et le 26 mai !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article