La représentation heureuse de la ville dans les arts (littérature, peinture et cinéma + la question street art)

21 mars 2022
Télécharger le podcast

La ville est un espace de vie, de profusion et d’excitation. Si elle semble souvent pour les citadins,  un lieu de quotidienneté terne et morose, elle inspire encore et toujours les artistes qui cherchent  à la réinventer et à la colorer.  

À travers différentes formes artistiques passant de la poésie à la peinture et jusqu’au cinéma, la  chronique de cette semaine tentera de vous faire voyager à travers diverses villes du monde afin  de voir une étendue des différentes formes d’expression de l’amour pour l’urbain.  Sous le regard de Baudelaire, Majorelle et Damien Chazelle, comment la ville se métamorphose t’elle  

Métamorphoser une ville, l’apothéoser presque, représente cependant un défi vis-à-vis d’une  réalité complexe, jamais uniforme et simplement heureuse. Plus en encore elle représente parfois  un danger dans le cadre d’un rapport de domination entre le regard de l’artiste et la ville  représentée, notamment dans le cadre d’oeuvres coloniales.  

Ce parcours tentera de toucher à la possibilité de sortir de l’art et de voir, comment les paysages  urbains se voient modifier par de tels regards, notamment grâce à l’émergence du street art.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article