Secma F16

21 juin 2021
Télécharger le podcast

Bonjour, bonjour à toutes et à tous,

Sans prendre la peine de frapper à ma porte, Jean Guillaume entra dans mon bureau et me lança tout de go : « Voilà ton billet d’avion, tu pars demain matin pour Maranello, tu vas essayer la toute nouvelle Ferrari V12 ! » et d’ajouter un : « Je déconne, crétin. » et c’est comme ça que 48 heures et deux Lexomil plus tard, je me retrouvais dans le Nord Pas de Calais. Et ce que je pris pour une punition tourna très vite à la récréation, puisque je me retrouvais derrière le volant d’une SECMA F16. Et bien sûr, vous allez me demander ce qu’est une SECMA F16… et bien pour faire court et le plus explicite possible, c’est une sorte de Buggy 2.0 et française avec ça ! oui M’sieurs dames, et attention du tout made in France, moteur (1,6 RENAULT), boite de vitesse méca à la papa, même le compte tours et le tachymètre sont d’origine PEUGEOT (je crois que c’étaient ceux des 306…), le levier de vitesse est celui qui équipait la première génération de 508, c’est à se demander si SECMA ne se fournit pas chez Vinted.

Pour en revenir au moteur, c’est sûr, le 1,6 RENAULT, développant 105 CV, ne va pas faire d’étincelles ! à un détail près… la voiture reste sous la barre des 570 KG, oui oui, vous avez bien entendu, pas tout à fait 570 KG ! et l’un des secrets de la légèreté de cette SECMA F16 est son châssis poutre et quitte à utiliser un tube pour châssis, autant qu’il fasse office de réservoir (ou comment optimiser la place, le poids et abaisser le centre de gravité, même Colin Chapman ni avait pas pensé !) donnant donc des accélérations de MÉGANE RS, bon, y a pas d’ABS, pas d’ESP non plus, une direction assistée ? mais pourquoi faire ? et pourquoi pas des sièges réglables aussi pendant que vous y êtes, vous voulez un toit ? des portes ? si vous y tenez, y a pas de problème, c’est en option, mais bon, si vous voulez du superflu voire du confort, autant acheter une Lexus… Avec un bon moteur, on gagne du temps en ligne droite, avec un bon châssis on gagne du temps en virage, avec la légèreté, on gagne du temps partout ! et malgré un léger manque de gripp et un train avant qui se cherche un peu, les passages en courbes sont bluffant de rapidités, enfin sur sol sec, car sur du gras mouillé, mieux vaut avoir un sens aigu du contrebraquage et être sûr qu’il n’y a personne en face, car si ce jouet tient la route sur le sec, sous la pluie il tient la route aussi, mais toute la route !

Car le créneau de ce fantastique jouet, c’est le fun (d’où le F de F16), vous pouvez vous éclater sur un circuit en pétant des temps très respectables, comme faire des donuts sur une plage… et accessoirement vous prendre un instant pour Steve Mc Queen. Vous l’aurez compris, si votre préoccupation automobilistique est la compatibilité Apple car Play et de pouvoir visionner une série sur Netflix, vous allez rester sur votre faim. Pour le côté pratique, hum hum… quand vous aurez déposé votre baguette de pain et vos trois croissants sur le siège passager, vous serez arrivé au maximum de la capacité d’emport de cette voiture, cette F16 est une deuxième, voire une troisième voiture, sans aucun sens pratique, aucun confort, uniquement du plaisir et vous savez quoi ? pour pas cher ! 19 900 euros ! parce qu’à ce prix-là, vous avez quoi ? une Nissan Juke… beurk. Ah, j’allais oublier un sujet fâcheux, le malus ! ben y en a pas ! et oui, pas besoin de batterie pour être soi-disant vertueux… la légèreté, voilà la solution !

La semaine prochaine, je vous reparlerai de la SECMA F16, ah je ne vous ai pas dit ? elle existe également en version turbo ! et là, l’on passe de 105 à 225 cv !!! oui c’est ça, plus du double !

Merci, au revoir et bonne route !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article