Land Rover Discovery Sport

27 septembre 2021
Télécharger le podcast

Bonjour, bonjour à toutes et à tous,

Alors qu’est-ce que j’apprends, il vous faut une grosse voiture ! et oui, famille recomposée, pas de télévision, et pan ! le 3ème mouflet qui arrive, en plus, vous veniez de prendre un chien, ah ben c’est malin ça ! bon, vous n’allez quand même pas opter pour un monospace, il vous reste encore un soupçon de dignité, pas de voiture électrique non plus, ben non ! vous êtes écolo ! et bien moi je dis : Land Rover Discovery sport flex fuel. Mais ça tombe bien ! j’en ai justement essayé un la semaine dernière. La vie est parfois bien faite ! Le Disco’sport, tout le monde connait, présenté ou plus exactement profondément remanié il y a deux ans, il se veut le « petit » 4x4 familial de la gamme Land Rover et en cela, il fait plutôt bien le job, très gros coffre puisque compatible avec une option sixième et septième place, alors, comme toujours, on parlera de sièges d’appoints parce que mieux vaut y coller Simplet et Grincheux, l’un étant toujours content et l’autre de toute manière faisant toujours la tronche, qu’un adulte consentant, les autres assises toujours en matière de confort, étant dans la bonne moyenne de ce que propose la concurrence. Depuis 2019, la finition a beaucoup progressé. La tenue de route, pour ce type de véhicule (1844 kg quand même le « petit » 4X4 familial) étant également très bonne, à noter toutefois un manque de feeling dans le volant. Mais le plus important dans cette voiture n’est finalement pas dans toutes ces prestations… non, l’important c’est la compatibilité avec le très vert carburant superéthanol de son moteur essence 2 litres turbo (200cv et 320 Nm de couple), dans les grandes lignes, cela signifie une baisse de 40 % des émissions de CO2, des rejets de gaz à effet de serre diminués de plus de 70 % et même 90 % pour les particules ! et tout cela en consommant de l’agro-carburant français ! et oui, plus besoin d’importer de l’électricité produite par des usines à charbon allemandes (oui, parce que désormais, la France n’étant plus excédentaire en production électrique, elle importe…), alors effectivement en choisissant l’agro-carburant on privilégie des emplois en France (un peu plus de 15 000 aujourd’hui), c’est donc au détriment de centaines de milliers d’enfants chinois, africains entre autres nationalités, qui ne pourront plus descendre dans leurs mines extraire ces métaux rares indispensables à nos batteries de voitures électriques si propres… là où elles roulent. Mais je m’égare et j’allais oublier le meilleure pour la fin, les chargeurs Ionity qui proposaient un plein de batterie pour 8 euros à changer la donne, désormais, c’est 79 centimes par minute et quand on sait qu’il faut au minimum 40/45 minutes pour charger une voiture… le prix du superéthanol ? 68 centimes du litre. Des questions ? l’autonomie ? par rapport à une voiture éléctrique ? on passe du simple au double. En plus, rouler en Land Rover, c’est super classe !

Merci, au revoir et bonne route !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article