Anne est de sortie : le festival de Almada et histoire de cette ville

25 juin 2021
Télécharger le podcast

Pour cette dernière chronique avant la pause estivale, je vous parle du festival d’Almada qui a lieu du 2 au 25 juillet.

Avant cela, je voulais aussi vous signaler 2 petites expositions.

La première : Entre as muralhas. Il s’agit d’une exposition de photos de Ana Fernandes dans l'église Santa Cruz qui se trouve dans le quartier du Château Sao Jorge. Ce quartier est d’ailleurs le thème de l’exposition. L’exposition  a lieu jusqu’au 30 septembre.

https://www.agendalx.pt/events/event/ana-fernandes/

Milagres de Santo António em Azulejo

La deuxième : il s’agit de panneaux d’Azulejos illustrant les miracles de Saint Antoine.

L’exposition a lieu au Musée Saint Antoine près de la Cathédrale de Lisbonne jusqu’au 9 Octobre.

https://www.museudelisboa.pt/pt/acontece/milagres-de-santo-antonio-em-azulejos

Festival de Almada

C’est la 38ème édition du festival de Almada. Les représentations ont lieu au théâtre municipal Joaquim Benite à Almada. Joaquim Benite est le fondateur du festival en 1984. Il est décédé en 2012.

21 productions sont présentées cette année pour 108 sessions prévues au calendrier.

Pour célébrer les 50 ans de la création de la troupe (la compagnie du théâtre d’Almada) la programmation est internationale. La problématique du post colonialisme que j’ai évoqué dans une chronique précédente est également présente dans la programmation.

La programmation complète : https://festival.ctalmada.pt/

Maria Callas Lettres&Mémoires

Dans le cadre du festival, Monica Bellucci, fera au Centre Culturel de Belem des lectures d’extrait du livre de Maria Callas Lettres et Mémoire écrit par Tom Wolf en 2019. Ce spectacle est adapté et mis en scène par Tom Wolf. Il permet de découvrir qui se cache derrière la légende de la Callas. Le spectacle est en français et sous-titré en Portugais. Il a lieu les 10 et 11 juillet.

Je voudrais vous parler un peu d’Almada qui est donc une ville de l’autre côté du pont, que l’on connaît plus pour sa zone commerciale que pour son centre historique. 

Si vous n’y êtes jamais allé, je vous recommande la visite. Almada vient de l’arabe Al Madan la mine. Les Maures y exploitaient un gisement d’or. Ils y ont d’ailleurs construit une forteresse qui permettait de défendre l'entrée du Tage.

La ville est conquise par les chrétiens en 1147, la même année que LIsbonne. A la fin du 12eme siècle, elle est attribuée à l’ordre de Saint Jacques de l’épée. Elle a donc gardé à travers l’histoire un rôle militaire et stratégique fort. 

La ville a été détruite par le tremblement de terre de 1755 et il ne reste pas grand chose mais le cœur historique vaut une promenade. Vous pouvez également vous rendre à la Casa da Cerca. C’est un centre d’art contemporain où l'on peut boire un verre, déjeuner dans un cadre fort sympathique.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article