Anne est de sortie : Empire Portugais et colonisation

11 juin 2021
Télécharger le podcast

Cette semaine on parle Empire Portugais et colonisation

Nous avions parlé dans la chronique sur les grandes découvertes de cette époque où le Portugal est un empire. En effet au 15eme et 16eme siècle les Portugais ont découvert la route maritime qui permet de rejoindre l’Asie. Avant cela, ils ont découvert les côtes du continent Africain. Ils s’installent donc en Afrique et en Asie.

A partir de cette époque Le Cap Vert, la Guinée Bissau, l’Angola, les îles de Principe et Sao Tomé, le Mozambique, Goa, Macau deviennent  des territoires portugais.

Nombreux sont les portugais qui au cours des siècles tentent leurs chances et partent peupler ou repeupler ces territoires d’outre mer.

Cette histoire coloniale est une partie importante de l’histoire du Portugal et des ces populations colonisées. Elle sera d’ailleurs un déclencheur du soulèvement de l’armée et de la révolution des œillets le 25 avril 1974.

Les territoires africains obtiennent l'indépendance en 1975. Macau est rétrocédé à la chine en 1999.

Des centaines de milliers de ceux que l’on a appelé les Retornados, reviennent au pays transformant la société du portugal occidental. Quand leurs ancêtres sont partis en héros ou aventuriers, eux reviennent et font l’objet de discriminations.

En ce moment, une exposition et un film parlent de cet empire colonial portugais.

Fantasmas do império : Un film documentaire de Ariel de Bigault cinéaste française

Elle s'intéresse au regard des portugais et du cinéma portugais sur cette période de l’histoire à la fois glorieuse et violente. Elle analyse les films portugais qui ont illustré cette période à travers des discussions avec 7 réalisateurs et 2 acteurs portugais.

Le documentaire est projeté depuis le 3 juin à Lisbonne, Setubal et Coimbra.

Visoes do Imperio

Il s’agit d’une exposition de photographie et d’extrait de films documentaires.

L’exposition est réalisée par Miguel Bandeira Jeronimo et Joana Pontes qui est la réalisatrice d’un film documentaire du même nom qui a fait partie du festival doclisboa 2020.

L’exposition a lieu au Pavillon des Découvertes, sur les bords du Tage, endroit hautement symbolique en ce qui concerne cette période puisque les embarcations des grands navigateurs portugais partaient de Belem. Le pavillon aux découvertes met à l’honneur tous ceux qui ont contribué à ces exploits en les représentant autour de cette tour. Elle fut construite en 1940 pour célébrer les 500 ans de la mort de Henri de Navigateur fils du Roi Joao I et montrer au monde que l’empire portugais existe toujours.

Ces photos représentent un témoignage important pour rendre compte d’une réalité loin du mythe patriotique porté par Antonio Salazar sous le régime de l’Estado Novo.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article