30/04 - Anne est de sortie : Dom Sebastiao et le sebastianisme

30 avril 2021
Télécharger le podcast

Né en 1557 en plein essort de l’empire colonial portugais, Sebastiao est le fils du seul héritier du roi Joao III. Il est surnommé le roi désiré (o desejo). Il nait quelques jours après la mort de son père, il succède donc à Joao III à l’âge de 3 ans. Il reçoit un enseignement jésuite en Espagne car sa mère est espagnole et s’intéresse essentiellement à la chasse.

Sa mère, puis son oncle sont régents. A 18 ans quand il prend les rênes du pays il est encore un jeune roi qui ne rêve que de croisade. Le retrait du Portugal des places marocaines sous le règne de Joao III, lui donne l’envie de renouer avec une politique d’expansion sur les territoires africain. La guerre de succession du royaume de Fès est un excellent déclencheur et en 1574 il part en Afrique du Nord se battre. Il rebrousse chemin plusieurs fois.

Le 4 aout 1578 le jeune roi qui avait gagné le Maroc à la tête de 15000 hommes, disparait dans la bataille d’El-Ksar-el-Kebir (en portugais Alcacer-Quibir). Disparaît avec lui une grande partie de la noblesse portugaise.

Cette disparition est un cataclysme pour le pays dont la situation démographique est compliquée du fait des nombreux départs vers les nouvelles colonies.

C’est un tel traumatisme que pendant plusieurs années seuls les auteurs étrangers en parlent.

En plus du reste sa disparition donne lieu à une guerre de succession puisqu’il n’a pas d’héritier. On fait d’abord appel à son oncle Henrique qui avait assuré la régence mais celui-ci meurt en 1580.

Parmi les prétendants au trône, c’est Filipe II d’Espagne qui finira par monter sur le trône par la force après la bataille d’Alcantara. Il est le petit-fils de Manuel 1er (Isabelle est sa mère et fille de Manuel 1er). Sa langue maternelle est le portugais ce qui lui vaut d’être acclamé à son arrivée à Lisbonne. La mort de Sebastiao est donc très vite synonyme de domination espagnole.

Trois rois espagnols se succède à la tête du Portugal. Même si une certaine autonomie est d’abord laissée au Portugal, les Portugais ne supportent pas bien le joug espagnol et rêve d’un avenir plus radieux

Le fait que son corps n’est officiellement jamais été retrouvé plusieurs faux Sebastiao vont apparaître également au cours du temps. On dit que l’un d’entre eux ne parlait même pas portugais.

En 1582 Filipe II fait rapatrier un corps du Maroc qui se veut être celui de Sebastiao mais le doute persiste.

La disparition du roi Sebastiao, la situation économique et politique et l’installation de l’inquisition vont donc être à l’origine du sébastianisme, un mythe messianique selon lequel le nouveau messie (le roi après avoir été « le désiré » sera le « roi caché ») reviendra un matin de brouillard pour délivrer le Portugal du joug espagnol.

En effet pendant longtemps beaucoup pense que Sebastiao n’est pas mort et qu’il va donc revenir.

Le sebastianisme fait écho au mythe du quint empire qui repose sur la conversion de l’humanité au catholicisme et l’avènement du royaume du christ sur terre.

Ce mythe inspira les auteurs comme Antonio Viera au 17e siècle et plus récemment Fernando Pessoa. Fernando Pessoa dit que cette attente mélancolique est à l’origine du fado.

Joao Lucio de Azedevedo, un historien du début du 20eme siècle dit d’ailleurs du sebastianisme :

Ne de la douleur, nourri d’espérance, il est à l’histoire ce que la saudade est à la poesie : un trait inséparable de l’âme portugaise.

Il y a dans le sebastianisme l’idée qu’il faut avoir foi en sa destinée. En 1640 les Portugais retrouvent leur indépendance avec l’avènement de la dynastie des Bragance. Le mythe lui a perduré. Au XIX siècle il est d’ailleurs à l’origine de la formation de sectes au Brésil.

Donc quand vous vous promenez prêts du Tage, ouvrez l’œil les matins de brume….

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article