16/04 - Anne est de sortie : Le thé

16 avril 2021
Télécharger le podcast

Après le Porto, revenons à une boissons chaude : le thé

Le thé est  l'une des nombreuses plantes que l' Europe connut grâce aux navigateurs portugais et à la bonne idée qu’ils ont eu de rapporter toutes ces nouvelles plantes de leurs expéditions.

AU XVIe siècle, le thé est déjà consommé en Chine, en Inde et au Japon. Il a d’ailleurs une place très importante dans les cultures chinoise et japonaise faisant quasiment partie de leur religion. On en connaît l’existence en Europe mais la Chine garde bien le secret de sa fabrication.  Les navigateurs portugais en rapportent de leurs premières expéditions et cette boisson rare devient très vite  très prisée à la cour du roi Manuel 1er. On date la première rencontre avec le thé de 1513.

Une fois le comptoir de commerce de Macau installé en 1557, le thé arrive régulièrement au Portugal. Il sera cependant commercialisé dans le reste de l' Europe par les Hollandais qui récupèrent certains comptoirs portugais pendant  la période de l' annexion du Portugal à l'Espagne. Ceci explique l' une des grandes histoires de vocabulaire. Vous avez en effet remarqué qu'en Europe le thé se dit thé en français ou tea en anglais té en espagnol tee en allemand et qu' au Portugal on dit cha comme on dit chai en Turquie, en Russie et dans les pays du Maghreb. Eh bien c' est justement parce que lorsque le thé arrive au Portugal il provient d' une région de Chine où on dit tcha et que lorsque les Hollandais le commercialisent il provient d' une autre région où l'on dit thé. Les pays où on dit chai sont en grande majorité des pays où le thé est arrivé par voie terrestre. Ce qui laisse penser que les Espagnols n’ont pas connu le thé grâce aux Portugais, c’est vous dire si a cette époque l’ambiance est un peu voire très tendue. 

Autre fait historique, c' est probablement la reine Catarina de Bragance (portugaise) qui en se mariant avec Charles II d'Angleterre  en 1662 a contribué à ce que l' on boive autant de thé en Angleterre. Il faisait à cette époque concurrence entre autres à la bière et on lui prêta donc des effets néfastes, surtout les négociants de bière.  

Les secrets de fabrication ont été maintenus secrets pendant longtemps. On a longtemps cru en Europe qu’il s' agissait d’une herbe et non d’un arbuste. On a mis du temps à comprendre que le thé noir et le thé vert n’étaient pas 2 espèces differentes.

Dès le 18eme siecle, la région du Douro avait été identifiée par les botanistes comme propice à la culture du thé. Il y eut également d’autres projets en France qui n’ont pas duré. Finalement, aujourd'hui encore le Portugal est le seul pays d' Europe où l'on cultive du thé plus précisément aux Açores sur l'île de Sao Miguel où il reste 2 plantations fondées au 19eme siècle qui ont tout appris de 2 chinois venus en 1878 leur enseigner cet art. La production annuelle est d’environ 85 tonnes sur les 6 millions de tonnes annuelles consommées au Portugal. 

On trouve également des théiers dans le jardin du palácio da Pena a Sintra.

Enfin, sachez que le thé est la boisson la plus consommée au monde après l’eau.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article