Les infos de la semaine : salaire minimum, visas dorés, football ibérique, cinéma français, Hell's Angels

10 octobre 2020
Télécharger le podcast

Comme chaque samedi, on vous propose une petite sélection d'informations qui ont marqué la semaine, en s'appuyant sur les flashs infos que vous pouvez écouter tous les jours sur La French Radio.

Vers une augmentation du salaire minimum à 658,75 euros ?

Lundi, on ouvrait la semaine autour du salaire minimum portugais, qui pourrait augmenter dès l'année prochaine. C'est ce qu'a fait savoir le secrétaire d'Etat aux affaires parlementaires, Duarte Cordeiro. Le gouvernement entend l'augmenter de 23,75 euros. Le salaire minimum passerait donc de 635 euros à 658,75 euros. Cette proposition sera incluse dans le projet de Loi de finances 2021 et devra être approuvée par les autres partis politiques.

Les visas dorés en sursis à Lisbonne et Porto

Mardi, on annonçait que les visas dorés étaient de nouveau en sursis. Leur suppression à Lisbonne et Porto avait été annoncée en début d'année par le gouvernement. Mais cette décision avait été reportée à cause de la pandémie. Cette fois, l'exécutif semble décidé à inclure cette mesure, convenue avec ses partenaires de la gauche radicale, dans le prochain Budget de l'Etat, rapporte le Jornal de Negocios. Les visas dorés, pour rappel, sont des permis de séjour accordés aux extra-Européens qui investissent au moins 500 000 euros dans l'immobilier portugais. Ce système, dont bénéficient surtout les Chinois et les Brésiliens, est accusé d'avoir fait grimper la spéculation immobilière dans les grands centres urbains, comme Lisbonne et Porto. Le gouvernement socialiste entend désormais accorder les visas dorés et attirer les investisseurs dans les régions moins peuplées du Portugal pour les redynamiser.

Football : le Portugal et l'Espagne veulent organiser le Mondial 2030

Mercredi, on s'intéressait au football, puisque le soir même le Portugal recevait l'Espagne au stade Alvalade. Les meilleurs ennemis se sont quittés dos à dos sur un score de 0-0. En marge de ce match amical, les deux pays ont signé un accord en vue d'une candidature commune pour organiser la Coupe du monde 2030. Une première candidature il y a dix ans avait échoué pour organiser les Mondiaux 2018 et 2022. Mais cette fois, les deux pays y croient. Le gouvernement portugais a déjà fait part de son enthousiasme à l'idée d'accueillir un Mondial dans la péninsule ibérique, ce qui serait, je cite, "un évènement historique", selon les mots du secrétaire d’Etat aux Sports, João Paulo Rebelo. A titre de comparaison, l'organisation de l’Euro 2004 avait rapporté 700 millions d’euros au Portugal.

La Fête du cinéma français officiellement ouverte

Jeudi, la Fête du cinéma français, dont La French Radio est partenaire, débutait officiellement à Lisbonne. La première projection de ce festival très apprécié avait lieu au cinéma Sao Jorge, avec le film "Miss", du réalisateur franco-portugais Ruben Alves, à qui l'on doit "La Cage dorée", sorti en 2013. Ces prochaines semaines, donc, le public pourra apprécier une programmation prestigieuse, avec les nouveaux films de Gérard Depardieu, Isabelle Huppert, Juliette Binoche ou encore Lambert Wilson. 

La dernière projection aura lieu le 4 novembre à Porto avec le film "Mon cousin", une comédie avec Vincent Lindon et François Damiens. Cette 21e édition, réduite à cause du Covid-19, passera également par les villes d'Almada, Oeiras et Coimbra. Yann Arthus-Bertrand sera l'un des invités cette année. Et une rétrospective sera consacrée à l’actrice, réalisatrice et activiste Delphine Seyrig. Plusieurs de ses films seront projetés à la Cinemateca portugaise de Lisbonne.

Quatre-vingt-huit Hell's Angels jugés au Portugal

Enfin vendredi, on évoquait un procès d'ampleur qui s'annonce, celui des Hell's Angels au Portugal. Pas moins de 88 d'entre eux vont être jugés dans le pays. Les membres du célèbre gang de motards sont accusés de tentative de meurtre, d'association de malfaiteurs ou de trafic de drogue. On leur reproche surtout d'avoir attaqué en mars 2018 un restaurant de Prior Velho, dans la banlieue de Lisbonne, où se trouvent régulièrement leurs rivaux, Los Bandidos, mais aussi Mário Machado, le leader du Nouvel Ordre Social portugais, un mouvement d'extrême droite qui appartenait au groupe de motards rival. Dans le cadre de ce procès, une cinquantaine de Hell's Angels sont assignés à résidence.

C'est tout pour cette semaine, on se retrouve lundi à partir de 7 h 30 pour un nouveau flash infos. Bon week-end !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article