Flash : état d'urgence, coronavirus, présidentielles, drogues, cyclisme, football, Formule 1, mauvais temps

19 octobre 2020
Télécharger le podcast

Pandémie de coronavirus : un retour de l'état d'urgence envisagé

Le Portugal pourrait rebasculer en état d'urgence sanitaire. Le président et le Premier ministre ont déjà évoqué ce scénario ces derniers jours, alors que le pays vient de connaître sa pire semaine depuis l'arrivée de la pandémie de coronavirus en mars dernier. Le chef de l'Etat, Marcelo Rebelo de Sousa, va recevoir différents acteurs ces prochaines semaines avant de prendre une décision. La première à être reçue à Belém sera la ministre de la Santé dès ce lundi. Les dirigeants portugais cherchent des solutions pour ménager la santé de la population et de l'économie. Un couvre-feu et un confinement partiel pourraient être imposés comme en France.

Bilan épidémiologique : 1 856 cas positifs et 19 morts

Un point sur le bilan épidémiologique ce lundi au Portugal : le pays a annoncé 1856 nouveaux cas positifs au coronavirus ces dernières 24 heures, mais aussi 19 morts. Au total, le Portugal recense près de 100 000 contaminations depuis le début de la pandémie et déplore 2181 décès provoqués par le coronavirus. On compte aussi près de 39 000 cas actifs. Enfin le seuil des 250 000 morts liés au Covid-19 a été franchi en Europe ce week-end.

Présidentielles : Marcelo toujours favori, Ventura 2e des intentions de vote

Marcelo Rebelo de Sousa toujours en tête des intentions de vote. Un sondage publié ce week-end dans l'hebdomadaire Sol crédite l'actuel président conservateur d'un score de 61 % à trois mois des présidentielles, prévues le 24 janvier prochain. Marcelo, qui n'a toujours pas officialisé sa candidature à un second mandat, l'emporterait donc au premier tour et écraserait la concurrence. L'autre enseignement de ce sondage, c'est qu'André Ventura, leader du parti populiste de droite Chega, arriverait désormais en deuxième position, avec 11 % d'intentions de vote, soit 1 % de plus qu'Ana Gomes, candidate et dissidente socialiste.

La plus grosse saisie de drogues de la décennie

La plus grosse saisie de drogues de la décennie au Portugal. C'est ce qu'a annoncé la police ce week-end. Une tonne de haschisch et 10 kilos d'héroïne ont été saisis lors d'un convoi de plusieurs véhicules sur l'autoroute A2. Trois des six personnes interpellées ont été placées en détention provisoire. Ces trafiquants présumés étaient suivis depuis trois ans par la police portugaise.

Cyclisme : João Almeida toujours leader du Tour d'Italie

Il aura beaucoup souffert hier lors de la quinzième étape, mais João Almeida est toujours leader du classement général sur le Tour d'Italie. Le Portugais a sauvé son maillot rose hier pour seulement quinze secondes. La deuxième journée de repos du Giro est prévue ce lundi. Cela signifie que João Almeida portera le maillot rose au moins jusqu'à demain après-midi et c'est déjà un immense exploit pour le coureur de 22 ans.

Football : Benfica déjà seul en tête

Un coup d'oeil aux résultats de football, Benfica est déjà seul en tête après quatre journées de Liga NOS. Les Aigles se sont imposés hier 3-0 sur le terrain de Rio Ave. Ils comptent 12 points au classement, devant le FC Porto deuxième avec 7 points. Les Dragons n'ont pu faire mieux qu'un match nul sur le terrain du Sporting lors du choc de ce week-end. Le Sporting qui complète d'ailleurs le podium avec 7 points également. Ce soir en match de clôture à 20 h 15, Boavista reçoit Guimarães. 

Formule 1 : le public finalement réduit au Grand Prix du Portugal

Un dernier mot de sport, en l'occurrence de Formule 1, pour signaler que l'accès au public sera finalement réduit pour le Grand Prix du Portugal ce week-end. Même si 46 000 billets ont été mis en vente, seuls 27 500 spectateurs seront autorisés à entrer sur le circuit de Portimao de vendredi à dimanche. Cette course sera la 12e du championnat du monde 2020 et officialisera le grand retour de la Formule 1 au Portugal après 24 ans d'absence.

Météo : alerte jaune et mauvais temps

Enfin la météo, elle se dégrade sérieusement à partir de ce lundi. Il va pleuvoir toute la journée et partout au Portugal, un peu plus intensément de Lisbonne jusqu'au nord. Quasiment tout le pays est d'ailleurs placé en alerte jaune à cause du mauvais temps. Attention également au vent et aux rafales annoncées sur la côte et en altitude. Pour ce qui concerne les températures, elles se maintiennent malgré tout, avec 22 degrés attendus cet après-midi à Porto, 23 à Coimbra, 21 à Lisbonne, 25 à Evora, 22 à Sagres et enfin 24 à Faro.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article