Jeep Wrangler

09 novembre 2020
Télécharger le podcast

Ah mais les vacances, c’est terrible, perso, j’rentre plus dans aucune de mes robes.

Comment ? ça va être à nous, ok, merci.

Bonjour à toutes et tous,

Alors aujourd’hui, chronique spéciale pour ceux qui en ont ! autant vous dire qu’on ne va pas faire dans le S.U.V d’opérette et encore moins dans la citadine à pétasse… mais dans le 4X4, le vrai, le pur, le dur pas vraiment du genrepeinture pailletéeet pneumatiques taille basse !cette semaine on fait dans le kaki etle pneu tout terrain,voire agricole ! autrement dit, je vais vous parler de la Jeep ! la vraie, la Wrangler, celle du puriste, celle dont la grand-mère, la Willis, débarquait il y a plus de 75 ans sur nos plages de Normandie… et c’est comme ça qu’est né le mythe, car oui, la Jeep fait partie de ces voitures « mythiques » qui font l’histoire de l’automobile… et pour la Jeep, quelle histoire ! Juste celle de la France et de sa libération de l’envahisseur nazi, avouez qu’il est difficile de faire mieux pour forger une imageet faire rêver 3 générations d’apprentis GI’s ! cela dit, à la même époque et de l’autre côté du Rhin était née la coccinelle et bien qu’elle ait été conçue et fabriquée à la demande d’Adolphe Hitler, elle restera un symbole de la cool attitude des seventies, maintenant si l’on devait relever tous les paradoxes de l’histoire…  Et bienet ben ça, ça pourrait faire une super émission ça ! « Vous êtes toujours sur la Frenchradio et il est l’heure de retrouver Jean Guillaume et Franck Ferrand pour un nouveau volet des paradoxes de l’histoire, aujourd’hui, la ville de Vichy Mmmmh dans l’Allier… », Eh ! ça claque sa mère ça, non ? Bon, revenons à notre héroïne du jour, the Jeep ! c’est très exactement ce que j’aime dans l’automobile, évolution en douceur sans renier ses origines, au même titre que, pour les sportives, la Porsche 911 (ben oui, que voulez-vous, toujours elle…) et plus récemment, dans la catégorie des roadsters, la Morgan.

Ça pour ne pas renier ses gènes, elle est là, toujours équipée de ponts rigides, d’un châssis échelle, ce à quoi vous ajoutez ces 4 roues (motrices évidemment) implantées aux 4 coins de l’auto pour des angles d’entrée et de sortie au top, une garde au sol de 280 mm (si s’est pas tutoyer les sommets ça...), plus le package de toutes les aides électroniquesau franchissement et y a pas mieux pour passer partout et quand je dis partout, je vous assure que ses capacités en tout terrain sont vraiment hors normes, à part un champs de mines, je vois pas ce qui peut l’arrêter !Alors, vous allez me dire ouimais à quoi bon, puisque peu voire même très très peu de Jeep verront ne serait-ce qu’un bout de chemin de terre… et c’est vrai, de même que ma paire de SebagoDocksides ne verra jamais un pont de bateau, est-ce que vos Ray-Ban sont déjà rentrées dans un cockpit d’avion ? je reconnais qu’une Wrangler immatriculée 75 prête à un sourire narquois, d’autant plus qu’en vrai 4X4, la conduite de cette voiture reste plutôt floue… et si d’aventure, vous vous sentiez optimiste quant à l’approche d’un virage un peu fermer et bordé de platanes, cette Jeep pourrait très vite redéfinir l’expression « grimper aux arbres » ! donc, pour résumer, cette voiture n’étant pas faite pour la ville, ni la route, ne se montrant pas particulièrement confortable (manquerait plus que ça…), pas vraiment logeable non plus, consommant beaucoup (avec donc la pollution qui va avec), tout porte à croire qu’elle est parfaitement inutile, donc parfaitement indispensable !indispensable, parce que voilà 25 ans, les dictateurs du marketing nous imposaient, à nous les papas, les monospaces… et maintenant que la bétaillère à mouflets est passée de mode, voilà que les écolos nous obligent à bouffer du toutélectrique !!alors, avant que les bobos nous imposentpour un Paris Marseille, la trottinette à hydrogène,est-ce quecette Jeep ne serait pas l’un de nos trop rares outils de rebellions pour dire non aux dictats des vraies mauvaises solutions? Indispensable je vous dis…

Au revoir, merci et bonne route.

Quelqu’un veut venir avec moi au Shelter ? ça va être sympa, y a une soirée Michèle Tor.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article